Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Renaissance (Les Légendaires - Tome 12)

 
  Sobral, Patrick
Edition : Delcourt, Collection : Jeunesse 2010, 48 pages ISBN : 978-2-7560-1994-9 10,50
 

Korbo l'Ombre Rouge, qui fut la terreur des champs de bataille pendant de nombreuses années en compagnie de Tenebris décida d'arrêter de tuer le jour où sa soeur, Sheyla, tomba sous sa propre épée. Elle s'était dressée contre le joug de Darkhell et en paya le prix. Il récupéra l'arme de Sheyla, la lame du Léviathan. Or cette arme vient d'être détruite par DarkRazzia, ce qui met Razzia de très mauvaise humeur. Il va donc faire appel à tous les pouvoirs d'Amy pour mettre une dérouillée à ce DarkRazzia de pacotille. Enfin, façon de parler.

De son côté, Gryff a fort à faire avec son double maléfique. Mais l'utilisation de son katseye lui a fait acquérir la force de dix jaguarians. C'est donc presque aisément qu'il colle une danse à DarkGryff. Tout ça pour rejoindre le plus rapidement possible la bataille qui se livre contre Anathos. Parce que pour l'instant, seule Jadina essaye de faire quelque chose, Tenebris étant retenue prisonnière. Et on se doute qu'elle ne sera pas de taille seule face au dieu, surtout qu'elle doit d'abord défaire son propre double, DarkJadina.

Ce douzième tome est encore plus axé sur les combats que le précédent. Ici, il faut toujours aller de l'avant pour accéder au méchant suivant. On est complètement dans un symptome Chevaliers du Zodiaque. On défie toujours le plus puissant des plus puissants, mais il y a toujours encore plus puissant derrière. Mais où s'arrêtera Patrick Sobral dans cette direction ? Je ne sais pas, mais finalement, tant qu'il me fait passer de si bon temps avec ses personnages, je m'en moque un peu. D'ailleurs, il serait marrant, maintenant qu'une grosse boucle vient d'être bouclée, de tout relire depuis le début pour voir combien de gros méchant ont été supplanté par encore plus gros et plus méchants.

En tous cas, l'album porte bien son titre. C'est la fin d'une époque. Des adieux sont faits sans espoir de retour et tout un pan de l'histoire se termine. Mais quelle va pouvoir être la suite après tout ça ? Parce qu'à ce niveau, peu de choses peuvent résister aux Légendaires. Mais on connaît toute l'astuce des scénaristes pour découvrir de nouvelles épreuves encore plus difficiles. On verra donc cela dans le tome 13. Mais pour l'instant, c'est le douze qu'il vous faut savourer, tranquillement.

Ecrite par WongLi, le 19 Décembre 2010 à 10:12 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb