Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
(Vidéos SAF) Projet d’ordonnance(s) travail - décryptage (solidaires08)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)



 

Plasma

 
  Williams, Walter Jon
Edition : J'ai Lu, Collection : Millénaires 20001, 393 pages ISBN : 2-290-30974-5 89 FF
 

Ayah est une jeune femme d'un de nos futurs possibles. Née Barkazie, le Peuple Astucieux, elle a du suer sang et eau pour obtenir son poste à l'Office du Plasma. Fonctionnaire de bas échelon, elle n'en est pas moins rêveuse, et désire pouvoir se sortir de la misère à laquelle est promise toute sa nation. Elle vit avec Gil, Jaspeer de naissance, ce qui signifie différent d'Ayah par le fait qu'il fait partie de la nation des dirigeants dans cette partie du monde. Cependant, celui-ci est parti depuis des mois travailler à Gerad, situé à deux milles rads de Jaspeer, pour gagner plus d'argent et peut-être qui sait une promotion.

Le travail d'Ayah n'est certes pas passionnant et consiste à recevoir les demandes de transfert de Plasma, et d'orienter les antennes de diffusion vers la bonne destination et de régler au bon temps demandé et payé. Rien de bien captivant, si on pense en plus aux braillements du fils de Tella, sa collègue qu'elle amène chaque jour au bureau pour ne pas être obligé de payer une nourrice.

Le Plasma est l'énergie de tout. Il est la source de pouvoir des Mages qui règnent sur le monde. Il permet la chirurgie, il permet aussi aux publicitaires de faire éclater dans le ciel leurs slogans aguicheurs en lettres flamboyantes et éphémères. Le Plasma est une denrée naturelle ne se situant qu'à certains endroit, les filons, exploités par l'Office dans un but d'exploitation commerciale, mais aussi de régulation et de réglementation. Le Plasma est ainsi extrêmement coûteux, de sorte que seuls les plus riches peuvent se l'offrir.

Ayah avait commencé à suivre les cours de la faculté pour pouvoir devenir un mage. Mais, après les études théoriques, la pratique demandant de grandes quantités de Plasma pour s'entraîner, elle avait du renoncer, incapable de se fournir en Plasma.

Ayah est hantée par la vision d'une femme-torche de dix mètres de haut. Elle l'a aperçue non loin de son lieu de travail. Celle-ci est apparue dans la rue, décimant tout sur son passage, à la suite d'un mauvais contrôle de l'utilisation du Plasma. Mais apparemment, cette utilisation n'était pas recensée. C'est alors que sa hiérarchie décide de l'envoyer pour essayer de retrouver cette source non cartographiée afin de pouvoir l'exploiter et vendre son produit. Elle arrivera bien à retrouver cette source, d'une puissance énorme, mais ne va pas en faire profiter ses supérieurs. Elle va vouloir essayer de vendre son Plasma par ses propres moyens. Mais qui serait assez fou pour le lui acheter sachant que c'est un crime gravement puni dans cette société ?

Constantin, le métropolite, sera-t-il celui qui sera intéressé par cette acquisition ?

Saura-t-elle enfin sortir de sa vie monotone et destinée à une piètre évolution sociale ?

Plasma est un roman Cyberpunk qui vaut vraiment le détour. Le monde est glauque, comme il se doit dans ce genre d'environnement, mais juste ce qu'il faut. Ici, point d'humanoïdes métalliques à tous les coins de rue, mais plutôt la magie omniprésente. Cette magie qui demande tellement d'efforts et de contrainte et soumise à une telle surveillance.

La majorité du livre est écrit au présent, ce qui est parfois assez déroutant. Les événements se succèdent sans forcer les descriptions à outrance, mais juste lorsque cela est nécessaire. On se rapproche ici beaucoup plus d'un univers tel Shadowrun que Cyberpunk (!!!!) dans le sens où la magie est présente, mais c'est bien le seul point commun, et bien que n'accrochant pas à Shadowrun, j'ai trouvé ce livre vraiment captivant.

Bref, en un mot comme en cent, il faut lire Plasma...

Ecrite par WongLi, le 01 Novembre 2001 à 08:11 dans la rubrique Roman Sf .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb