Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)
Un délégué du personnel et militant SUD-Rail de Paris Saint-Lazare a mis fin à ces jours (solidaires08)



 

Petite cuisine du Diable

 
  Brite, Poppy Z.
Edition : Au Diable Vauvert 2004, 275 pages ISBN : 2-84626-073-7 19,5
 

A table ! Le repas est servi ! Dépêchez-vous pendant que c'est chaud... Le Diable a fait escale à la Nouvelle-Orléans et vous invite à sa table. Voici un recueil de nouvelles qui va vous mettre l'eau à la bouche, Poppy Z. Brite nous fait visiter les meilleurs restaurants de sa ville tout en nous narrant des faits plus étranges les uns que les autres mais qui sont monnaie courante dans la célèbre ville de Lestat.

Commençons par les présentations avec Petite cuisine du Diable où le Diable en personne vient s'installer à la Nouvelle-Orléans sous le nom de Mr Abel C. Buth en compagnie de son chat. Quand il se fait inviter dans la prestigieuse association du Carnaval et surtout au défilé de chars son chat est jaloux et veut lui aussi participer. L'odeur venue des cuisines a attirée le Dr Bryte, coroner de la ville, et surtout fin(e) gourmet. Elle en a vu passer des corps sur sa table d'autopsie mais quand c'est le patron et chef cuisinier de son restaurant préféré qui arrive avec une balle dans la tête... elle ne peut se résoudre à le laisser mort. C'est une recette vaudou qu'elle nous donne dans Ô Camarde, où est ta spatule ?. Pour nous ouvrir l'appétit, une petite promenade du côté du Marais aux lanternes, où certaines nuits, des boules de lumières flottantes sur l'eau sont visibles à ceux qui osent s'y aventurer. Trois enfants ont grandi à coté du marais mais l'un deux a été plus ensorcelé que les autres. Quand, une fois adulte, il va devoir défendre son marais il n'hésitera pas à aller les rejoindre. Théo et Jack, cuisiniers à la Nouvelle-Orléans, sont en vacances en Australie pour tenter de retrouver un peu de la passion qui les animaient au début de leur amour. Tous les deux sont passionnés de plongée sous-marine et c'est dans l'eau, avec les requins rôdant autour d'eux qu'ils vont réanimer la flamme de leur amour pour que Rien de lui ne s'étiole. Un peu de musique pendant que nous sirotons un petit apéritif ? Un peu de rock avec le groupe Fly et plus précisément leur leader Eli. Il a eu une dispute avec Niccolo, le bassiste et préfère partir conduire dans L'Océan qu'est le désert. Mais il faut qu'il traverse la foule de groupies qui campe devant l'hôtel. La première fois il se fait égratigner le bras et met cela sur le compte d'une broche ou autre bijou mais les groupies sont affamées et elles ont senti le sang qui coule. Ah ! Revoilà le Dr Bryte avec un immense plateau de fromages non pasteurisés qui sont à la carte du Marisol. Le chef de ce restaurant est fier de sa carte de fromages, plus de quarante variétés mais les fromages non pasteurisés ne sont pas au goût des américains et il a eu du mal à digérer la critique médiocre qu'une journaliste a écrit sur son restaurant. Si vous saviez comme le boudin, cette petite saucisse au sang de porc, est délicieuse au Poivre. Et nous y sommes si bien reçus... Pourtant une renommée se fait et se défait très rapidement à la Nouvelle-Orléans. Tiens, si nous gouttions à un peu d'exotisme, il y a là au coin de la rue un restaurant coréen. Mais la patronne a un comportement étrange, elle est comme possédée, non elle est possédée ! Il faut faire quelque chose, appeler un Pansu pour la délivrer, à moins que son mari ne puisse la délivrer en nourrissant l'esprit qui a pris le corps de sa femme. Liz est Tout feu tout flamme. Cette jeune fille possède le pouvoir de pyrokinésie et à la mort de ses parents dans l'incendie qu'elle a provoqué elle est placée dans un centre gouvernemental qui étudie les phénomènes paranormaux de ce genre. Quand elle s'enfuit c'est chez la serveuse d'un restaurant qu'elle se réfugie mais le feu la poursuit jusque dans son sommeil. Fria Canning n'a rien a voir avec le monde de la restauration, elle crée des programmes informatique d'intelligence artificielle. Pour se détendre elle fait de l'escalade. Pendant sa progression vers l'Everest elle fait une chute dans un glacier qui aurait due lui être mortelle. L'homme en noir qu'elle rencontre va lui proposer un marché mais c'est donnant donnant sinon c'est un Gel système. Nous aurions pu aller déguster un plat alcoolisé au Liquor mais malheureusement il est fermé pour quelques jours. Rickey et G-Man sont, une fois n'est pas coutume, partis en vacances. Sur les conseils de leur serveuse ils séjournent quelques jours dans un petit village du Bayou de la Mère. En visitant le village ils découvrent une statue de la vierge dans une position peu conventionnelle : elle est assise. Les traumatismes d'enfance dus à la religion de G-Man reviennent le torturer, il rêve que la statue qu'il vient de voir se lève à son approche. Mais quand le prêtre du village leur raconte la légende de cette vierge les vacances de G-Man sont définitivement fichues. Le Dr Bryte va nous conduire au Cœur de la Nouvelle-Orléans. Mais l'histoire est tragique. Matthew était promis à un bel avenir, c'était un enfant très intelligent et précoce. Ne pouvant pas écrire lui-même il dictait ses petites histoires à sa mère en disant que plus tard il écrirait un livre sur sa ville. Mais c'est d'abord sur sa table à autopsier que le Dr Bryte va le rencontrer et plus tard en rêve dans le bar ou elle a l'habitude de boire un dernier bourbon avant de rentrer. Il avait vraiment l'histoire de la Nouvelle-Orléans en lui, gravée dans son cœur. G-Man et Rickey sont rentrés de vacances, nous allons pouvoir terminer la tournée de grands ducs de la Nouvelle-Orléans au Liquor et constater que Paul aura passer Une saison dans le pétrin. Paul est lui aussi homosexuel mais ne veut pas se l'avouer. Complètement par hasard, Paul est embauché comme cuistot au Liquor et en voyant la complicité des patrons, l'harmonie de leur couple, il rêve lui aussi d'un tel amour. Il est jeune, timide mais surtout complètement paumé dans sa nouvelle vie. C'est G-Man qui gagne sa confiance et qui, confidences après confidences, va l'aider à savoir ce qu'il veut dans la vie et non pas ce qu'il ne veut pas.

Un peu de Baudelaire (que diriez-vous d'un verre d'absinthe au Liquor pour terminer la soirée), un peu de Stephen King, et cela nous donne des histoires démentes mais pourtant crédibles. Poppy Z. Brite nous montre une Nouvelle-Orléans comme on ne l'a encore jamais vu loin des clichés habituels de Vampires et de sorcellerie. C'est la vie de la ville telle que ses habitants la connaissent que Poppy a voulu écrire de sa plume libre mais maîtrisée à la perfection.

Ecrite par Arsenik_, le 12 Novembre 2004 à 20:11 dans la rubrique Roman Nouvelle .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb