Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Parce que le paradis n'existe pas

 
  Marie & Vanders
Edition : Bamboo, Collection : Grand Angle 2009, 150 pages ISBN : 978-2-35078-588-2 14,90
 

Fabien a trente six ans. Et à trente six ans, Fabien retourne vivre chez ses parents. Lui qui, depuis des années, est devenu citadin, va devoir réapprendre la vie à la campagne. Il a tout quitté pour un retour aux sources honteux. Sa vie, sa compagne. Mais cela faisait déjà un an qu'il ne vivait plus vraiment, du jour où il a perdu son travail. Il n'a pas réussi à remonter la pente et à accepter que celle qui partageait sa vie s'escrime pour deux. Il ne supportait plus rien d'elle alors qu'il l'aimait toujours, mais était incapable de lui dire. Alors, il est parti.

De retour chez lui, il va devoir affronter les regards plein de sous-entendus, parce qu'il ne prenait plus le temps de revenir chez lui, trouvant toujours une montagne d'excuses. Mais ses parents vont rapidement redevenir protecteurs avec lui, essayant de trouver toutes les choses à faire pour qu'il puisse retrouver un travail et reprendre sa vie normalement. Mais Fabien va d'abord avoir besoin de reprendre pied dans ce monde de son enfance. Ce monde qui semblait ne plus faire partie de lui.

Seulement, alors qu'il effectuait une promenade dans le bois près de la maison de ses parents, le voilà qu'il entend des voix, des voix surgies d'un lointain passé, le sien. Et, rapidement, il va se retrouver dans la peau d'un enfant de dix ans lui.

Après une trilogie glauque et morbide, Welcome to Hope, le duo Marie et Vanders revient avec un album très intimiste. Comme on s'en doute quand on connaît le scénariste, et comme le titre nous le laisse supposer, les thèmes abordés ne sont pas forcément très gais. Cependant, on ne tombe jamais dans le larmoyant. C'est sensible, profond et on a l'impression que Fabien est bien plus qu'un simple personnage de bande dessinée pour Damien Marie. D'ailleurs, les photos que l'on retrouve en fin d'album nous laissent un peu plus supposer que la cabane dans la forêt a bel et bien existé.

Vanders réussit à totalement changer son style graphique par rapport à Welcome to Hope. Même si on reste dans une bande dessinée franco-belge, il fallait adapter son dessin à ce récit en noir et blanc. C'est chose parfaitement bien menée. On entre dans la forêt comme si on y avait passé nous-mêmes notre enfance. On est même parfois jaloux de ne pas avoir eu nous aussi cette fameuse cabane.

À noter que Bamboo publie dans le même temps, mais pas de manière indépendante cette fois, le roman qui a servi de base de travail pour cette bande dessinée. Il se trouve en fin de volume, est complété par de nombreuses photos en noir et blanc prises par Vanders, et nous donne une nouvelle fois une vision différente du travail des deux auteurs. Le style littéraire de Marie est très direct, abrupt, mais colle toujours parfaitement à l'urgence dont ses personnages sont entourés.

En tous cas, c'est un nouveau travail réussi pour le duo d'auteurs. Un grand coup de cur. Une recommandation franche.

Ecrite par WongLi, le 27 Avril 2009 à 11:04 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb