Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
(Vidéos SAF) Projet d’ordonnance(s) travail - décryptage (solidaires08)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)



 

Otaku Girls (Tome 1)

 
  Konjoh, Natsumi
Edition : Bamboo, Collection : Doki-Doki 2009, 199 pages ISBN : 978-2-35078-707-7 6,95
 

En cette première année de lycée, les préoccupations de cet été semblent bien loin de celles de la rentrée, en avril. En effet, ça parle mecs, musique, ce genre de choses. Mais ça franchement, Asai s'en contrefiche, enfin presque. Si le beau mec, Chiba, l'intéresse, c'est juste qu'elle aimerait qu'il lui serve de modèle pour ses dessins... de yaoi. Car Asai n'a qu'une seule passion, et elle la mène jusqu'au paroxysme, une véritable otaku girl ! Cependant, hors de question que le lycée soit au courant de cela. Pourtant, en sortant de sa salle d'art plastique, elle tombe sur Chiba et son ami Abe, l'un la chemise ouverte, l'autre en train de la refermer. Ces deux-là sont-ils homosexuels comme elle le rêvait tantôt ? Cette pensée, plus le fait qu'elle vient de recevoir un coup de genoux sur le visage, et le fait qu'elle trouve le corps d'Abe parfait pour les dessins Yaoi fait qu'elle tombe dans les pommes !

Abe emmène bien sûr la jeune femme à l'infirmerie, et se sent fortement coupable de ce coup (qu'elle n'a même pas senti), alors il lui propose n'importe quoi pour s'excuser. C'était peut-être une expression à ne pas utiliser avec une fan de yaoi... Voilà Abe qui devient modèle à présent ! Les situations continuent à aller vers les complications... et de fil en aiguille, Abe tombe amoureux de la jeune femme. Quant à elle...

Attention, après le sobre mais drôle Genshiken, voici Otaku Girls. Et autant le dire tout de suite, c'est de l'or en barre niveau humour. Les phrases portant à quiproquo amènent des événements à se tordre de rire, ou au contraire à des situations plus intenses, amoureuses, au gré du scénario inventif. D'ailleurs, le contexte est une part importante du succès de ce titre. Nombreuses sont les références citées, et le décryptage obligatoire pour mieux comprendre ce qui fait fonctionner des otakus, filles en l'occurrence, qui sont bien différentes des personnages féminins de Genshiken, tant elles sont à fond.

Les garçons à côté sont très partagés. Autant Abe suit le mouvement comme il le peut, c'est à dire proche d'un radeau sur un fleuve approchant de rapides, autant Chiba tire son épingle du jeu en provoquant lui-même son camarade qui ne peut que le croire sur parole.

Série déjà terminée au Japon, avec sept volumes seulement pourrait-on dire, on ne peut qu'espérer que le rythme reste le même tout du long, tout en étant certain qu'il n'y aura pas de lassitude due à une trop longue série. Un très bon augure, sans compter que le deuxième volume est tout aussi bon, comme vous le verrez dans la prochaine chronique.

Ecrite par Garion, le 21 Janvier 2010 à 16:01 dans la rubrique BD Manga .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb