Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Nigredo (La Glace et la Nuit - Tome 1)

 
  Silhol, Léa
Edition : Les Moutons Electriques 2007, 375 pages ISBN : 978-2-915793-29-1 20
 

Face à la menace que fait et fera peser l'humanité sur Faerie, Titania la Haute Reine propose une solution avec laquelle Gaemred, Monarque d'Hiver, n'est pas d'accord, mais la puissance d'Hiver, comme celle des autres Cours, décline. Aussi envoie-t'elle son lointain parent Kelis Demi-Coeur à la recherche de sa petite-fille, la Très Aimée, Angharad. Sur sa route semée d'embûches et de beauté, Kelis croisera d'anciennes connaissances de la Dame Blanche, puissantes, et qui ne l'ont pas oubliée, prendra de grands risques, mais trouvera sa voix. Cependant, quand il les atteindra enfin, il va faire changer la vie de Finstern et de sa Dame.

Voici enfin la fascinante suite de cette fascinante histoire qu'est La Sève et le Givre ! On y apprend que Finstern a retrouvé sa bien-aimée, et qu'ils sont toujours l'un à l'autre quelques deux siècles plus tard. Mais c'est dans cet opus qu'on assistera à l'ordalie de toute passion : le contact avec le monde, l'ouverture sur les autres, l'action que l'on mène selon sa nature, et aucun de ces deux personnages ne peut facilement consentir à laisser l'autre courir seul ses propres risques. Tout ceci non pas analysé de façon ennuyeuse, mais finement évoqué. Les autres personnages aussi méritent le détour, qu'on les retrouve (Adraxe, Herne, Gaemred...) ou qu'on les découvre, avec parmi ceux-ci une mention spéciale pour Kelis.

Ceux qui avaient été charmés par La Sève et le Givre retrouveront avec plaisir cette écriture toujours très ciselée, même si légèrement plus déliée, ce qui ne nuit pas, de Léa Silhol, et l'action est plus présente dans ce roman que dans le précédent. Le glossaire à la fin du roman se lit... comme un roman, en plus de son utilité, et on ne peut enfin parler du superbe objet qu'est ce livre sans mentionner la très belle et très appropriée couverture d'Amandine Labarre.
En somme de la fantasy solide, originale, merveilleusement écrite, en français, ce qui ne gâche rien, et que l'on ne peut que recommander vivement.

Ecrite par Mureliane, le 13 Septembre 2007 à 11:09 dans la rubrique Roman Fantasy .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb