Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Appel à manifester le 13 avril contre les répressions syndicales en cours et les violences policières (solidaires08)
EHPAD : À quand des mesures concrètes ? (solidaires08)
Solidarité avec Geneviève Legay et l’association ATTAC pour la liberté de manifester (solidaires08)
Retraite, on nous prend pour des ânes (solidaires08)
Plus de 10 milliards d’euros d’aides sociales non attribuées en 2018 ! Vous avez dit « Pognon de dingues » ? (solidaires08)



 

Mission polaire (Artemis Fowl - Tome 2)

 
  Colfer, Eoin
Edition : Gallimard, Collection : Folio Junior 2005, 378 pages ISBN : 2070529002 6,90
 

Artemis Fowl est un adolescent à l'intelligence surdéveloppée et au sens moral parfois douteux. Il aime alors à se jouer de ses professeurs et du conseiller psychologique de son école. Il faut le comprendre : il n'a pas de temps à perdre avec ces gamineries ; surtout lorsqu'il reçoit un email contenant un film où on peut voir son père, disparu il y a de nombreux mois. Sans attendre d'autre confirmation, il décide de partir pour le grand nord russe dans le but de retrouver ce dernier, accompagné de son homme de main, Butler.

Pendant ce temps, dans les entrailles de la Terre, le peuple fée a de sérieux problèmes. Les gobelins se rebellent et semblent dirigés par une intelligence qui dépasse de loin la leur. Par un hasard qui n'en est pas vraiment un, Artemis devra collaborer avec les êtres féeriques pour tenter de délivrer son père et les aider dans leur lutte contre les gobelins.

Pas évident, surtout depuis l'enlèvement qu'il avait perpétré contre le capitaine Short, une elfe. Et si on dit que c'est avec elle qu'il va devoir faire équipe

Pour faire un bon Artemis Fowl, prenez une pointe d'humour, un zest d'impertinence, beaucoup d'action et une narration fluide. L'auteur, loin de la mode actuelle des concurrents de Machin ou de Machine, ne cherche pas à refaire le monde de la littérature, mais plutôt à créer son propre univers cohérent et original. Et il y arrive de manière fort correcte, sans fioritures inutiles. L'action est omniprésente et on ne s'attarde pas plus qu'il ne faut sur les détails.

Une très bonne découverte que je recommande chaudement.

Ecrite par WongLi, le 05 Décembre 2005 à 14:12 dans la rubrique Roman Fantastique .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb