Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Miel des lunes

 
  Sébal, Michèle
Edition : Glyphe, Collection : Imaginaires 2009, 242 pages ISBN : 978-2-35285053-3 17
 

Le psychanalyste Raoul Alcan vient de passer quinze ans dans une institution et il commence à peine à sortir du chaos où sa rencontre avec une jeune femme, Janice, l'avait plongé. Sa renaissance se fait à travers la découverte d'une infirmière, Alice, la seule femme qu'il ait remarqué depuis Janice. Et c'est en revivant ce passé que Raoul va parvenir à avancer vers son futur.

Il y a quinze ans, un confrère lui a envoyé Janice, jeune femme renfermée, introvertie et solitaire dont le mal-être la poussait vers l'isolation et la dépression. Ses seuls compagnons étaient Ramsès, le chat, et Tarita, sa nourrice tahitienne devenue gouvernante, mère adoptive, confidente et témoin des rêves de Janice. Car si Janice est hantée par son passé, comme Raoul va s'en apercevoir, elle est aussi hantée par d'autres visions, des visions de paradis qu'il va peu à peu avoir l'impression de percevoir, lui aussi, ainsi que certains de ses collègues. Avec Janice la refoulée, c'est un univers paradisiaque et luxurieux qui va se dévoile à eux, où les femmes-animaux se donnent en toute liberté, où la voluptueuse Miel, la mystérieuse inconnue qui fascine, danse sa sensualité, où l'onirique devient réel.

Si l'on sait que Michèle Sébal est psychanalyste, c'est plutôt son tempérament de peintre et de sculpteur qui est dévoilé dans cet ouvrage à la complexité et à la sensualité troublantes. Même si les analyses psychologiques sont présentes, elles ne sont pas prédominantes et laissent la part belle à la magie et au rêve. Entre onirisme et réalité, entre folie et fantasme, ce très beau roman à la prose poétique et stylée nous ouvre les portes d'un monde très vivant et attachant.

Dans la collection Imaginaire, c'est donc un nouvel ouvrage très réussi, qui n'est pas sans rappeler la magnifique Chambre de Sable de Joëlle Wintrebert.

Ecrite par Zaahne, le 18 Août 2009 à 11:08 dans la rubrique Roman Fantastique .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb