Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Merrick (Les Chroniques des Vampires - Tome 7)

 
  Rice, Anne
Edition : Fleuve Noir 2005, 461 pages ISBN : 2265083399 6,60
 

Voici un livre que tous les fans d'Anne Rice attendaient : le lien entre les Chroniques des Vampires, et la Saga des Sorcières.

Merrick est une parente pauvre de la célèbre famille Mayfair, mais elle n'a jamais rencontré ses membres plus fortunés, n'a jamais mis le pied dans la maison que l'esprit Lasher a hanté pendant des siècles, elle n'a même jamais vu Rowan ni Mona Mayfair. Métisse, pauvre et inculte bien que possédant une intelligence brute, Merrick a toujours eu le don de voir et de converser avec les morts. A la mort de sa grand-mère, voyante, Merrick, encore enfant, va contacter le Talamasca pour l'aider à maîtriser ses visions. Elle va ainsi devenir un de leurs membres les plus fidèles, la disciple et amour cachée de David Talbot, dont la disparition inexpliquée, lorsque celui-ci est transformé en vampire, manque briser Merrick.

David ne la recontacte que lorsque l'un de ses nouveaux amis a gravement besoin de l'aide de la jeune femme : Louis de Pointe du Lac, le plus humain et le plus fragile des vampires est toujours hanté par la mémoire de Claudia, et le spectre de l'enfant-vampire menace de le faire sombrer dans la folie. Pour l'amour de David, Merrick va accepter de rencontrer Louis et de tenter de comprendre pourquoi Claudia le poursuit-elle. mais ce que nul n'avait prévu, c'était que le vampire qui avait toujours refusé de transformer un humain, de se lier avec eux tomberait amoureux de la surprenante beauté de Merrick, et que cet amour serait partagé. Mais entre eux, que peut-il y avoir à part du sang, de la souffrance et des souvenirs qu'il vaudrait mieux laisser dormir ?

Malgré la déception que les précédents tomes des Chroniques des Vampires avaient causé, ce septième opus, qui risquait d'être un volume à but purement commercial, est une pure merveille !

Anne Rice renoue avec la sensualité des premiers tomes, mène un nouveau personnage dans la cour de Lestat, Merrick, digne représentante des sorcières Mayfair et personnalité aussi auto-destructrice que fascinante et propose un dénouement inattendu aux souffrances séculaires de Louis.

A ne pas manquer !

Ecrite par Zaahne, le 11 Juillet 2006 à 13:07 dans la rubrique Roman Fantastique .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb