Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
(Vidéos SAF) Projet d’ordonnance(s) travail - décryptage (solidaires08)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)



 

Masques et visages (Agathe Saugrenu - Tome 2)

 
  Vernay & Zabus
Edition : Dupuis, Collection : Punaise 2008, 46 pages ISBN : 2800141263 9,50
 

Agathe Saugrenu, vous vous souvenez de cette petite fille qui se croyait un monstre tout simplement parce qu'elle est diabétique. Ca y est maintenant elle a à peu près bien adopté sa maladie, mais un autre soucis la ronge : la beauté !

La voici en classe de neige avec son drôle de chat Trévos. Quand celui-ci se met à parler "humain" c'est le signe qu'il y a un habitant du monde de la nuit dans le coin. C'est Vincent, le garçon sans visage rencontré dans le premier tome. Il a réussi à trouver un visage et Agathe, déjà un peu amoureuse de lui, tombe litterallement sous le charme.

Mais elle ? Elle n'est pas belle, elle le sait bien. C'est pour cela qu'elle n'ose pas se déclarer ! C'est décider, elle aussi va se mouler un nouveau visage pour être aussi belle que Vincent.

Accepter son visage, se trouver beau/belle, ce n'est pas si évident que cela avant l'âge adulte. Toujours quelque chose de trop grand ou trop petit ou trop foncé ou trop clair. Y a rien qui va ! Mais pourtant c'est normal, le corps n'a pas fini de se modifier, il n'arrête même jamais. Il faut juste s'accepter. Et c'est à cela que notre petite Agathe va aider les jeunes lecteurs. Elle va leur faire comprendre que l'apparence physique n'est pas le plus important pour aimer quelqu'un.

Ecrite par Arsenik_, le 04 Mars 2008 à 14:03 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb