Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
(Vidéos SAF) Projet d’ordonnance(s) travail - décryptage (solidaires08)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)



 

Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi

 
  Malzieu, Mathias
Edition : Flammarion 2005, 169 pages ISBN : 978-2-0806-8818-7 15
 

Mathias, un jeune homme de trente ans, erre sur un parking par une nuit sombre. Il vient d'apprendre la mort de sa mère. Dans sa poche, il trouve une petite horloge dont l'aiguille marque l'heure du décès de sa maman. Au dos, cette étrange inscription : "Pour vous aider à combattre la mort : Giant Jack, passeur entre les mondes, médecine par les ombres, spécialiste des problèmes de vie malgré la mort. Contact : chantonnez Giant Jack is on my Back." Alors Mathias chante... Et un géant apparaît. Du haut de ses quatre mètres cinquante, il tend à Mathias un morceau de son ombre : "Dedans il y a de quoi te réparer de l'intérieur"...

Ce livre est le premier roman de Mathias Malzieu, chanteur de Dionysos, après son recueil de nouvelles 38 mini western (paru en 2003). On y découvre une écriture poétique, rayonnante, imagée, heurtée comme un sanglot, qui frôle souvent l'absurde. Pleines de tendresse et d'humour, les images évoquées ne sont pas sans rappeler celles de Peter Pan : on y retrouve notamment le thème récurrent des ombres et de leur vie propre. Elles se frôlent entre elles, se mélangent sans que leurs propriétaires aient leur mot à dire. Dans cette histoire, elles sont aussi et surtout des portes entre le monde des morts et des vivants. Elles peuvent également aider à vaincre le deuil, en raccomodant les coeurs brisés.

Voilà un beau roman bouleversant sur l'amour filial, la mort et le deuil, le pouvoir de l'imagination... Autant de thèmes qu'il fait bon explorer ! Plongez donc sans hésiter de l'autre côté, dans le monde des rêves et des morts parce que, comme le dit la préface : "Les histoires ne sont pas qu'un amusement, ne vous y trompez pas. Elle sont tout ce que nous savons, voyez-vous, tout ce que nous savons pour combattre la maladie et la mort. Vous n'avez rien si vous n'avez pas les histoires." (Leslie M. Silko

Ecrite par Naolou, le 07 Octobre 2008 à 18:10 dans la rubrique Roman Fantastique .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb