Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)
Un délégué du personnel et militant SUD-Rail de Paris Saint-Lazare a mis fin à ces jours (solidaires08)



 

Madame (proTECTO - Tome 2)

 
  Zidrou & Matteo
Edition : Dupuis, Collection : Empreinte(s) 2007, 48 pages ISBN : 978-2-8001-3833-6 13
 

Madame n'a jamais oublié l'affront que lui a fait subir Kim Valence. Aussi, elle a décidé de se venger de la manière la plus horrible qu'il soit. Elle a mis le feu aux alentours de la demeure que la famille avait loué pour l'occasion, et laissé des indices pour faire accuser Kim. Elle a enlevé Noa, la deuxième fille de Kim, encore un nourrisson, et veut faire croire à tout le monde, indices à l'appui, que Kim l'a tuée sous un coup de folie. Kim est donc arrêtée par la police italienne et soupçonnée, même par son mari.

Pendant que Kim subit sans doute les pires moments de son existence, Madame s'amuse avec Noa. Seulement, contrairement à ce qu'on aurait pu penser, elle ne va pas la tuer tout de suite. Grave erreur pour elle parce qu'elle va subir une chose horrible : elle va s'attacher. S'attacher à ce petit bout de chair, à cette chose braillarde. Et Curriculum ne comprend pas trop ce qui arrive à sa maîtresse. Mais il ne peut pas mettre de l'ordre sans son autorisation.

Voici la suite de La fabrique des mères éplorées dans un tome qui frappe dans les tripes et ne laisse pas indemne. Même si on pourra regretter que l'histoire stagne un peu et qu'il ne se passe, au final, pas grand-chose, on découvre les personnages sous un autre angle. Cela est surtout vrai pour Madame. Ce n'est pas pour rien que le tome porte son nom. En bien ou en mal, vous allez découvrir ce personnage singulier dans un registre très étonnant. Par contre, cynisme et mauvais goût sont de mise pour cette histoire, comme peut déjà en témoigner la couverture.

En tout cas, ce tome est vraiment capital pour l'histoire dans son ensemble. Elle apporte une nouvelle touche à ce monde, nous dévoile de nouvelles techniques de la société proTECTO, comme la procédure Ad Vitam Aeternam. Un vrai bonheur !

Vite, jetez-vous sur cette histoire !

Ecrite par WongLi, le 18 Mars 2007 à 12:03 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb