Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Lulu femme nue (Tome 1)

 
  Davodeau
Edition : Futuropolis 2008, 76 pages ISBN : 978-2-7548-0102-7 16
 

Une réunion d'amis a lieu dans un lotissement quelconque. La soirée est belle et se prête magnifiquement à une belle histoire. Cest ce qu'a en stock Xavier, qui commence à raconter ce qu'il sait des derniers évènements de la vie de Lulu, une amie quadragénaire de tout le groupe, qui a décidé, comme ça, d'aller prendre l'air, sans se disputer le moins du monde pourtant avec son mari un tantinet chiant, ou avec ses gosses...

Il faut dire que Lulu s'est réveillée sur le tard, après avoir élevé ses trois enfants devenus grands maintenant : elle écume les entretiens à la recherche d'un emploi de secrétaire, mais depuis le temps qu'elle na pas exercé, il est loin d'être évident pour cette femme quelconque et introvertie de convaincre les relations humaines des diverses entreprises. Lulu va ainsi d'échec en échec, et elle en a marre... Le déclic se fait : elle décide contre toute attente de passer une nuit seule : elle ne rentrera que demain, et tant pis si son mari râle !

Mais le lendemain, l'envie d'aventure et de changement est toujours présente chez Lulu. Elle a rencontré une drôle de dame qui la dépose sur la côte, à deux heures de route. Là, elle rencontre Dominique, un gars un peu paumé, fraîchement sorti de prison mais avec un coeur gros comme ça, et vivotant ça et là en étant aidé de deux personnes qu'il dit être ses frangins.

Xavier a réussi à retrouver la trace de Lulu, car cette dernière a quand même prévenu sa femme que tout allait bien. Mais Xavier voit pour la première fois de sa vie Lulu vraiment heureuse, à retrouver un peu de vie adolescente à laquelle elle n'aurait plus vraiment droit... Il na pas le coeur d'aller abréger cela, vraiment, même s'il sait bien qu'il le faudra forcément à un moment ou à un autre...

Depuis Un homme est mort ou La chute de vélo, un récit d'Etienne Davodeau, cela se dévore après une longue attente. Le scénariste est spécialiste des histoires rurales, celles qui vous prennent au coeur et aux tripes, et qui ne vous lâchent plus. Ici, l'alchimie prend dès la première page, avec ce regard grave de Xavier qui attend que tout le monde soit prêt à l'écouter. Et on se dit que des nanas comme cette Lulu, il doit y en avoir un sérieux paquet un peu partout : de quoi se retrouver dans ce personnage, de quoi s'identifier : cest certain.

Le dessin est typique d'Etienne Davodeau, si vous connaissez ces oeuvres précédentes : inimitable... On se dit que cette Lulu est un peu triste et insignifiante, certes, et certaines couleurs ternes sont là aussi pour renforcer cette idée, mais une fois sur la plage, la transformation s'opère, aussi bien sur le plan graphique que sur le plan psychique : que ferait-on donc à la place de ce Xavier ? La même chose sans doute, en tout cas en attendant le second tome !

Ecrite par Clark, le 11 Novembre 2008 à 09:11 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb