Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Les sables de Dorne (Le Trône de Fer - Tome 11)

 
  Martin, George R.R.
Edition : Pygmalion 2006, 340 pages ISBN : 978-2-7564-0069-3 21,90
 

Jaime Lannister est de plus en plus mal à l'aise avec sa main manquante. Et ce n'est pas son nouvel attribut en or qui y change quoi que ce soit. Il aimerait pouvoir retrouver sa main pour redevenir le chevalier qu'il était. Parce que, même s'il est encore dangereux pour le commun, il n'est plus rien devant un chevalier. Et cela lui est insupportable, lui, le chef de la Garde Royale. De con côté, Cersei continue ses plans pour avoir le contrôle absolu sur la couronne. Le problème est que Tommen se fait mettre toutes sortes d'idioties en tête par son épouse, Margaery. Et elle ne peut plus compter sur son frère chéri pour l'aider à diriger son royaume et pour la protéger.

Les Etats Généraux de la Royauté ont désigné Euron l'Oeil-de-Choucas comme le roi des Fers-nés. D'autres se sont présentés, mais il a sur leur promettre la guerre, le butin et les terres qu'ils désirent. Et, même s'il est responsable de ces Etats Généraux, Aeron Tif-Trempes n'est pas du tout satisfait du résultat de ces derniers. Et il espère bien que Victarion se ralliera à sa cause.

Après Le Chaos, Les sables de Dorne reprennent le même rythme. Un rythme beaucoup plus lent, politique. Le temps de la guerre est passé. Les pions sont plus ou moins en place et il est temps de faire fructifier les longues stratégies. Par contre, il y a tellement de personnages dans cette histoire, qu'on n'en voit plus certains depuis quelques temps. Et d'autres ne font qu'une apparition le temps d'un chapitre. C'est troublant parce que, dans le découpage français, il risque de se passer deux ou trois tomes entre les apparitions de certains personnages. Or, on se doute bien qu'ils ne restent pas les bras sans rien faire. Comme John Snow, par exemple. Et que sont devenus Bran et Rickon ? Nul ne le sait pour l'instant.

Néanmoins, nous n'en sommes pas moins béat devant le talent de Martin pour nous faire vibrer, trembler, haïr ses personnages. Et on se dit qu'il a une histoire entre les mains qui pourrait ne jamais avoir de fin. Ou alors, elle n'est pas pour tout de suite. Etant donné que c'est un auteur qui ne s'attache pas à ses personnages mais qui privilégient l'histoire avant tout, nul doute qu'il pourrait la faire durer, et durer. Toutefois, gageons qu'il a suffisamment de talent et d'intelligence pour savoir qu'un jour, il faudra bien s'arrêter. En tous cas, ce jour n'est pas encore là et on souhaite ardemment pouvoir lire la suite.

Ah, je rêve du jour où je pourrai relire tous les tomes à la suite

Ecrite par WongLi, le 14 Juillet 2007 à 11:07 dans la rubrique Roman Fantasy .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb