Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Les plus belles légendes du Moyen-Age

 
  Stanesco, Michel
Edition : Omnibus 2009, 937 pages ISBN : 978-2-258-07624-2 28
 

Roland, Tristan, Merlin, Arthur, Mélusine, Gauvain, Ganelon... autant de héros ou anti-héros que nous associons à l'histoire littéraire de la langue française mais que nous ne connaissons pas, ou alors dont nous ne connaissons que partiellement les aventures.

En mettant sur pied l'anthologie Les plus belles légendes du Moyen-Age, l'ambition de Michel Stanesco, médiéviste reconnu, est justement de replacer ces noms dans les contes dont ils sont les protagonistes et de les resituer dans le panorama de la littérature médiévale du XIème au XVème siècles. Cette introduction au Moyen-Age, qui se veut néanmoins la plus complète possible en « si peu » de pages, est un travail de titan commencé quinze ans plus tôt avec, pour les premiers textes, des traductions originales du compilateur, puis au vu de l'énormité de la tâche, élaboré avec des traductions déjà existantes. Cette démarche de travail sur des textes originaux plutôt que sur des résumés de la fable, ou des remaniements en langue contemporaine est, à ma connaissance, unique, et permet à cet ouvrage d'être un accès pour tout un chacun à des textes dont la langue est trop différente du français actuel pour être facilement compréhensible à la lecture sans avoir spécifiquement étudier la littérature médiévale.

Construit comme un recueil de « belles chansons », on peut sans problèmes consulter cet ouvrage comme une encyclopédie en piochant des les divers chapitres et sous-chapitres, ou alors le lire d'un bout à l'autre comme un livre de contes, sans pour autant se lasser. Chaque texte est individuel, et traduit du texte source, chaque style, chaque choix narratif est donc propre au jongleur, troubadour ou écrivain original. Mais avant tout ce livre est une introduction au merveilleux dont sont faits les contes, source quasi inépuisable de l'imaginaire, non seulement français, mais aussi occidental.
De plus, Stanesco introduit lui-même son oeuvre. Il y explique très clairement les concepts de base de la littérature médiévale et clarifie la manière de dire ou d'écrire propre à cette période. Il donne ainsi la possibilité à chaque lecteur d'accéder à ces textes merveilleux et magiques sans pour autant  avoir fait bac +6. Un ouvrage exceptionnel à mettre dans toutes les mains donc et à recommander à tous les lecteurs de science-fiction fantasy qui pourront trouver amusant de retrouver dans ces textes vieux de plusieurs siècles le fondement des plus grandes sagas de la littérature contemporaine.

Ecrite par Pantalaimon, le 15 Janvier 2010 à 16:01 dans la rubrique Roman Inclassable .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb