Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Les Ombres de Wielstadt

 
  Pevel, Pierre
Edition : Fleuve Noir 2001, 307 pages ISBN : 2-265-07044-0 89 FF
 

Depuis l'aube des temps, le dragon veille sur la ville de Wielstadt. Pas tant parce qu'elle lui tient particulièrement à coeur, mais plutôt parce qu'elle est sur son territoire, et qu'il se doit de le préserver. Les aléas de l'histoire ont apporté nombre de changement dans la ville, mais lui n'en a cure, éternel à l'échelle humaine. Il veille, protégeant cette ville des invasions étrangères.

Il est le dernier des Grands Dragons d'Occident, et rien ne le détournera de son territoire.

Kantz est un habitant de Wielstadt. Il connaît l'existence du dragon, et parfois croit-il que celui-ci l'observe. Mais qu'aurait donc à faire un être millénaire d'un homme passant dans l'histoire sans plus d'importance qu'aucun autre.

Mais Kantz n'est pas un résident ordinaire. D'un passé confus et secret, il ne garde que la foi qu'il avait en son dieu. Et cette foi fait de lui un chevalier bien particulier. Luttant certes contre l'injustice et l'infamie, il n'en est pas moins un Chasseur des créatures de l'Ombre, royaume de ténèbres où se côtoient les plus viles de celle-ci.

A peine revenu d'une mission pour le compte de l'ordre des Templiers de la ville, il est confronté à d'horribles massacres intervenant à première vue au hasard des rues de Wielstadt. Mais les méthodes employées vont bientôt révéler bien plus que de simples meurtres, et il faudra bien aux autorités de la ville toute l'aide du chevalier Kantz pour essayer de résoudre cette affaire qui, sans nul doute possible, n'est pas l'oeuvre d'une personne de ce monde.

Entre Heroic Fantasy et romans classique de cape et d'épée, Les Ombres de Wielstadt nous emmène dans un univers, une ville, où tout est possible, où le futile côtoie l'imaginaire. Le style est très soigné, surtout dans les dialogues où la syntaxe des phrases est déconcertante de prime abord, mais très agréable, car on se dit : "enfin un roman de fantasy soigné et d'une grande qualité littéraire".

La présentation n'attend pas son reste non plus, car le livre se présente sous un grand format aux pages épaisses, avec une illustration fort bien faite et très en accord avec le livre lui-même.

En un mot comme en cent, vous passerez un excellent moment à lire ce roman surprenant que je vous conseille chaudement.

Ecrite par WongLi, le 01 Novembre 2001 à 09:11 dans la rubrique Roman Fantasy .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb