Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Les morts aux trousses

 
  NekoCorp
Edition : NekoCorp 45 Auteurs : Jean-Louis Marco, Victor Marco & Olivier Bernet
 

Suite à une attaque nucléaire, tout le monde est transformé en zombie, sauf quelques « chanceux »... Ceux-là vont devoir survivre et pour cela, une seule solution, se réfugier dans le bunker de l'oncle Sal. Pour cela, rien de plus simple : il suffit de trouver la clé cachée dans le bureau au premier, puis de foncer au sous-sol dans le bunker en évitant les zombies et les autres survivants...

Le jeu se présente sous la forme de trois plateaux (un par étage de la maison : premier, rez-de-chaussée, sous-sol). Chaque tour se déroule de la manière suivante : le joueur fait entrer un zombie dans la maison, en déplace un autre d'une case. Si des combats entre survivants et zombies doivent avoir lieu (lorsqu'un zombie entre dans une pièce où se trouve un survivant), ils sont résolus avant que le joueur ne puisse jouer à son tour son survivant. Vous l'aurez compris, la maison grouille rapidement de nombreux zombies fournis, il y en a quarante dans la boite. La survie des personnages va donc être du en partie à leur stratégie, mais aussi à la chance et à leur équipement. L'équipement se trouve au hasard de ses déplacements et va du couteau de cuisine à la tronçonneuse, en passant par la saucisse qui peut occuper un zombie au lieu de le combattre. Mais il faut aussi tenir compte des autres joueurs qui, à l'aide de cartes, peuvent faire s'effondrer la meilleur stratégie.

Un jeu haletant donc, qui ne se termine qu'à la mort du dernier survivant, à moins que l'un d'eux n'atteigne le bunker. Ainsi, si un personnage meurt, il se transforme en zombie, permettant ainsi à son joueur de continuer à jouer. Bref, c'est bon, bien présenté et permet de passer de supers moment. Malheureusement, les règles sont très très mal écrites alors qu'elles sont toutes simples... Un bien gros handicap pour un jeu particulièrement excellent, dommage.

Ecrite par DixiFifi, le 14 Novembre 2007 à 15:11 dans la rubrique Plateaux .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb