Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
(Vidéos SAF) Projet d’ordonnance(s) travail - décryptage (solidaires08)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)



 

Les Limites de l'Enchantement

 
  Joyce, Graham
Edition : Bragelonne 2007, 300 pages ISBN : 2-35294-025-7 20
 

Fern est une jeune fille au sortir de l'adolescence, élevée par sa mère adoptive, Maman Cullen, en bordure de la forêt, aux frontières de la vie du village. Alors qu'un groupe de hippies vient prendre possession de la maison voisine, que les sages-femmes traditionnelles sont interdites de profession suite à la création d'un diplôme officiel et que le monde se transforme peu à peu, Fern s'immerge progressivement dans la vie moderne, apprenant à la fois les connaissances anciennes et secrètes de Maman Cullen, et le monde d'aujourd'hui à la radio, devant la TV et au contact avec des jeunes.

Mais Maman Cullen, outre d'être une accoucheuse à l'ancienne à la fois crainte et respectée pour son savoir, est aussi une avorteuse qui ne refuse pas de venir en aide aux jeunes filles en difficulté. Mais suite à la mort d'une de ses patientes, la vieille femme va commencer à être en butte à l'agressivité des villageois et se met à dépérir, jusquà ce que Fern soit obligée de la placer à l'hôpital. Pour la jeune fille qui s'est toujours reposée sur sa mère adoptive, la solitude est dure à supporter, en plus de sa propre culpabilité. Elle découvre que leur propriétaire veut les faire chasser car Maman Cullen n'a jamais payé leur loyer, elle se retrouve seule, sans emploi ni connaissance pour survivre et se rebelle contre l'ingratitude des gens qui accusent sa mère et viennent la trouver car elle est son héritière.

Graham Joyce nous livre ici un nouveau roman riche et fascinant sur la société et l'âme humaine. Merveilleusement traduit, dans toute sa subtilité par la plume sensible de Mélanie Fazi, cet ouvrage est le chemin initiatique d'une jeune femme partagée entre les valeurs d'un monde qui disparaît et les désirs d'une âme nouvelle désireuse de s'intégrer à un univers en pleine construction.

Un roman grandiose à ne surtout pas manquer !

Ecrite par Zaahne, le 27 Mars 2007 à 12:03 dans la rubrique Roman Fantastique .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb