Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Le tango de la mort (Freaks'Squeele - Tome 3)

 
  Maudoux
Edition : Ankama, Collection : Label 619 2010, 154 pages ISBN : 978-2-35910-011-2 14,90
 

Nous avions laissé les étudiants de la F.E.A.H. alors qu'ils s'étaient rendu dans un amphi de leur école, tous habillés en habits sombres et grimés pour ressembler à des méchants, pour présenter leurs différents projets de conquête du monde. Seulement, des élèves de l'école de super héros concurrente, Saint Ange, avaient débarqué et semblaient vouloir en découdre avec la F.E.A.H. Le motif ? Qu'ils étaient des suppôts du mal. Et, effectivement, quand on les regarde, on peut se poser la question. Les étudiants, lâchés par leurs professeurs et le directeur, vont devoir se débrouiller pour sortir de cette mauvaise passe. Surtout que tout le monde sait que les élèves se Saint Ange sont les plus puissants. Mais la faiblesse ne donne-t-elle pas des idées ?

Je ne vous en dirais pas plus sur ce qu'il se passe dans ce tome puisque cette partie va quand même occuper une bonne partie du début, mais sachez que la narration ne va rien perdre en inventivité et panache avec ce troisième tome. Comme la couverture et la tranche le laissent supposer, Chance va prendre une place centrale dans l'histoire. Funérailles aussi, d'ailleurs, ce qui n'est pas pour me déplaire. Mais Xiong Mao et Ombre de Loup ne sont pas en reste. Ils vont eux aussi beaucoup évoluer pendant cette aventure.

Florent Maudoux arrive encore une fois à nous surprendre avec un tome riche, exigeant, terriblement bien foutu et qui mêle toujours aussi habilement toutes les influences qu'il possède. Cette série est en passe de devenir un " must have ", si ce n'est pas déjà fait. Tout est peaufiné dans les moindres détails pour avoir le meilleur rendu possible. Même les bonus sont toujours soignés ! Le truc le plus dur, c'est de se dire qu'il va falloir maintenant attendre pour avoir la suite. Et même si Florent travaille à la vitesse de l'éclair pour toujours nous satisfaire, ce sera quand même long.

Ecrite par WongLi, le 03 Février 2010 à 08:02 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb