Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Le signe des démons (Sillage - Tome 4)

 
  Morvan & Buchet
Edition : Delcourt, Collection : Neopolis 2001, 48 pages ISBN : 2-84055-670-7 12,90
 

Nouveau tome, nouveau décor ! Cest cette fois sur une planète médiévale, Hurumaru, que l'on retrouve Nävis et Bobo. Ces derniers sont accompagnés de trois autres collègues de Sillage, afin de retrouver cinq agents spéciaux ayant été précédemment envoyés. On n'en a plus aucune nouvelle sur Sillage, et la mission est de les récupérer. Mais sur Hurumaru, la situation est compliquée. Les peuples opprimés depuis des générations se révoltent contre les cinq races majeures de la planète, et ce sous les ordres d'une ancienne esclave, Monéva...

Et cette dernière a la dent dure contre les envoyés de Sillage, qu'elle voit comme des démons. A la tête d'une cité qui est le coeur de la rébellion, la jeune femme a ordonné l'exécution brutale des cinq premiers envoyés par Sillage. Les choses ne s'arrangent guère lorsque Bobo est fait prisonnier dans la ville se préparant à un siège.

Rendez-vous est pris avec Nävis et les trois autres envoyés pour sauver Bobo... Oui, mais à quel prix ? Eh bien, il semblerait que les décideurs de Sillage ne soient pas si blancs que cela, et qu'il y aura sans doute un ménage délicat à faire à ce niveau là.

Nouveau tome, nouveau décor, comme je disais, et quel décor ! C'est encore une fois ma-gni-fi-que ! Détaillé à souhait, avec des notes d'humour à chaque planche (oui, évidemment, vous en découvrirez sans doute à chaque relecture). Mais là, on en a l'habitude...

La vraie prouesse de ce tome est au niveau scénaristique : on commence à se rendre compte que nombre de personnages, notamment les hauts placés du convoi Sillage et les membres de la Constituante, ne sont pas vraiment les gentils que l'on voyait jusquà présent... Un tome qui assombrit donc le tableau, ce qui est une fort belle initiative pour l'intérêt de la série. A dévorer comme les tomes précédents, sans la moindre modération !

Ecrite par Clark, le 12 Novembre 2007 à 01:11 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb