Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Le rituel de l'Ombre

 
  Giacometti, Eric & Ravenne, Jacques
Edition : Pocket, Collection : Thriller 2006, 487 pages ISBN : 2-266-15276-9 6,65
 

A Rome, une jeune archiviste du Grand Orient, Sophie Dawes, membre d'une loge maçonnique, est tuée dans une salle du palais Farnèse, ambassade de France à Rome. Le même soir, un éminent archéologue Marek, ancien rescapé des camps de la mort nazis, est lui aussi assassiné. Elle, possédait des papiers en lien avec la franc-maçonnerie, très importants ; lui, venait de recevoir une stèle pour le moins intriguante. Mais le plus étrange est la manière similaire dont on leur donna la mort. Ces personnes sont mortes suite à trois coups donnés à des endroits bien précis de leur corps : l'épaule, la nuque et le front. Ces gestes ne sont pas sans importances car il rappelle la mort de l'ancêtre des francs-maçons, Hiram, constructeur du Temple de Salomon, tué par trois de ses compagnons qui voulaient s'approprier certains des secrets du bâtisseur.

Le commissaire Antoine Marcas, maître maçon et féru d'histoire maçonnique, et la jeune Jade Zewinski, dite l'afghane, ancienne des commandos, employée à la sécurité de l'ambassade à Rome et accessoirement grande amie de Sophie Dawes, vont unir leurs forces pour se mettre à la poursuite  de ces meurtriers énigmatiques appartenant à une confrérie germanique occulte, la société Thulé, qui est l'adversaire ancestrale de la franc-maçonnerie et antèrieure au nazisme.

Tous vont être à la poursuite d'une mystèrieuse tablette mentionnant le nom de Bwiti, d'archives ayant été dans les mains des nazis et des communistes russes, de fresques mycologiques dans une vieille église templière française, tout en rencontrant des vierges d'acier et des jardiniers tortionnaires.
Mais pourquoi ces meurtres rituels, que cherche à découvrir Thulé ?

Ce livre est l'exemple type des ouvrages de plus en plus en vogue depuis la sortie du livre de Dan Brown, le Da Vinci Code : l'archéo, ethno-polar.
Comme dans le DCV, le polar est lié avec l'histoire, la recherche archéologique et historique ; un policier et une jeune femme vont devoir déjouer les pièges de sociétés secrètes sanguinaires et violentes, dont les membres vous torturent avec le sourire ; un grand mystère ancestral couronne le tout. Au lieu d'avoir un secret lié à Jésus Christ, ici ce sont les templiers et les francs-maçons.

On pourrait croire que ce livre n'est qu'une pâle imitation du best seller DVC, deux auteurs voulant surfer sur cette vague très lucrative mais il n'en est rien. En effet, l'histoire est très prenante, on y adhère complétement, dû peut être à tous les aspects sombres dans l'histoire de la franc-maçonnerie, société qui attise notre curiosité depuis toujours. De plus, s'y ajoute la folie des nazis et d'un groupuscule Thulé, qui prône l'aryanisme. Tous ces éléments réunis sont très excitants au contraire du DVC qui tourne vite en rond.

Les principaux protagonistes sont très attachants dans le sens où ils sont aigris par la vie, qui ne les a pas loupés et chacun s'est plongé à corps perdus dans une autre activité, lui dans l'historiographie de la franc-maçonnerie, elle dans son métier de surveillance. Ils ont tout pour les faire se détester mais vont devoir s'aider et se découvrir avec un brin d'humour pour couronner le tout.

Les auteurs ont fait preuve de franchise en indiquant à plusieurs reprises que leur ouvrage n'était que de la fiction, que certains détails de leur livre se détachaient de la vérité historique et en mettant en annexes tout un tas de dossiers que ce soit sur les champignons, sur Thulé... en insistant bien sur l'imagination de certains passages, pour ne pas prendre leurs lecteurs pour des idiots en leur faisant passer de la fiction pour des vérités historiques, comme certains se sont amusés à le faire.

Malgré cet aveu généreux de fiction, d'imagination, on ressent tout au long du livre que les auteurs se sont quand même extrêmement bien documentés que ce soit historiquement sur la création des templiers, des loges maçonniques, de la guerre en Bosnie et du conflit en Palestine.

Moi qui était fachée avec ce genre d'ouvrages depuis la lecture du DVC, je me suis reconciliée grâce à ce livre, qui bien que très bien documenté sur des aspects historiques, montre bien que ce n'est que de la fiction.

Juste petite pointe d'humour : j'espère que ne vont pas fleurir de multiples ouvrages comme Le rituel de l'ombre décrypté.

Ecrite par Scorpionne, le 27 Juin 2006 à 16:06 dans la rubrique Roman Polar .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb