Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Le mensonge du siècle

 
  Colin, Fabrice
Edition : Mango, Collection : Autres mondes 2004, 216 pages ISBN : 2-704-1857-4 9
 

Jason Palomino est un jeune français (non, ce n'est pas du chauvinisme, c'est juste comme ça, et je le précise parce que c'est important pour la suite enfin, un peu) de quatorze ans. Surdoué, ce n'est pas pour cela qu'il nage dans les billets, sa famille étant une famille moyenne du nord de la France. Seulement, un jour, il rempli pour sa mère un bulletin de jeu et gagne un an tous frais payés pour partir aux États-unis et étudier dans une des plus grandes écoles de New York.

Aux États-unis, un président neuneu au possible (toute ressemblance avec une personne existant et dirigeant un pays actuellement serait purement fortuite quoi que) tombe dans les sondages. Mais bas bas. Et tout ça parce qu'il est entré en guerre avec un petit pays d'Amérique centrale. Alors, pour essayer de détourner l'opinion publique, il va simuler une invasion extra-terrestre. Mais, pas de pot, une réelle invasion va avoir lieu le même jour.

Mais quel rapport me direz-vous ? Tout simplement que Jason s'est fait un super pote à l'école, qui n'est autre que le fils adoré de notre cher président. Alors ? Toujours pas compris ? Laissez tomber


J'aimais déjà beaucoup les écrits de Fabrice Colin avant maintenant, je l'adore :) Ce n'est pas parce que cette collection est destinées au plus jeune qu'elle n'en est pas intéressante. Évasion et réflexion sont les maîtres mots des univers, et Fabrice n'échappe pas à la règle. A travers un humour décapant, parfois lourd, mais à raison, il nous propose de nous faire réfléchir sur nous-mêmes. Et à grand renfort de claques dans la gueule, si besoin est.

Une citation (de mamoire) de la race extra terrestre qui pourrait nous sauver du périple qui nous guette : " décidemment, vous êtes vraiment trop cons ! ". Ça résumé pas mal :)

A manger jusqu'à indigestion !

Ecrite par WongLi, le 13 Décembre 2004 à 17:12 dans la rubrique Roman Sf .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb