Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Le manuscrit interdit (Tome 2)

 
  Del Pra' & Grella
Edition : Delcourt, Collection : Machination 2009, 48 pages ISBN : 978-2-7560-1885-0 13,95
 

Dash Bauer, le frère de l'anthropologue Egon Bauer parti au Tibet, commence à se faire du souci pour son frère. Toujours aucune nouvelle. De plus, il a financé l'expédition menée par sa nièce, Elen, pour partir à la recherche de son père. Et d'elle non plus, il n'a pas de nouvelles. Par contre, il a bien eu vent des chinois qui mettent le Tibet à feu et à sang, ce qui n'est pas pour arranger son anxiété. Un jour qu'il passe chercher le courrier de sa nièce, son assistant subtilise une lettre semblant provenir de son père. Parce que Dash ne sait pas que cet assistant travaille en fait pour des hommes de l'ombre. Des hommes de l'ombre qui ne voudraient certainement pas que les théories d'Egon puissent avoir le moindre écho.

Au Tibet, Elen, toujours accompagnée de Kevin McBride, n'a pas encore retrouvé trace de son père. Elle n'a pas non plus toute la latitude qu'elle souhaite étant donné qu'elle doit suivre Zhan Yi, un agent spécial envoyé par Pékin pour retrouver Egon. Et quand elle voit que Kevin, dont elle s'est amouraché, semble faire du gringue à la belle chinoise, son humeur ne va pas s'améliorer.

Mais toutes ces futilités sont bien peu de choses en comparaison de l'aventure mystique que va vivre Egon.

Bonne idée pour la réédition du premier tome de la série que de sortir dans le même temps le deuxième. Pas de temps mort et une étape franchie rapidement dans l'intrigue. En effet, Dal Pra', même s'il ne néglige aucun aspect de son histoire, ne met pas des heures pour poser ce qui doit être posé, et ne fait pas de digressions inutiles. Il va droit au but et rapidement, tout en sachant quand même poser une ambiance. C'est sans doute cela que l'on appelle le talent narratif.

Côté dessin, on retrouve le même style qu'à la fin du premier tome. Un style riche, fouillé et stylisé qui ne plaira peut-être pas à tout le monde mais qui offre quand même un dessin beau, expressif et coloré. Personnellement, j'aime beaucoup ce genre de trait. La couverture laisse supposer des hommes de main qui vont intervenir dans l'histoire et c'est exactement ce qu'il va se passer avec un groupe qui n'était pas présent dans le premier tome mais qui risque de jouer un rôle central par la suite.

Voici une histoire de quête initiatique sur fond de mysticisme et de christianisme qui arrive à nous passionner malgré le nombre de productions sorties depuis quelques années sur le sujet. C'est qu'elle doit avoir quelque chose en plus, non ?

Ecrite par WongLi, le 06 Août 2009 à 16:08 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb