Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Le manoir des immortels

 
  Dubois, Ambre
Edition : Nuit d'Avril 2007, 288 pages ISBN : 978-2350720357 18,90
 

1888, Londres vit dans l'inquiétude. Jack l'Eventreur sévit en toute impunité, la police Londonienne narrivant pas à mettre la main sur ce monstre qui disparait mystérieusement après chaque crime. La communauté vampirique se sent menacée, en effet il se pourrait que lassassin soit un des leurs.

Le Prince Rodrigue, régnant sur les vampires de Londres, craint pour les siens et décide donc denquêter sur ce monstre sanguinaire afin de mettre fin a ses agissements. Pour cela il va envoyer les membres de sa communauté dans les bars et ruelles malfamés de Londres pour démasquer lEventreur. En parallèle il envoie la belle vampire Stella dans la demeure des Heartavy dans laquelle le personnel de maison disparait mystérieusement. Sous lidentité dune ancienne amie de la fille de maison, Stella doit investir la place et découvrir ce qui se passe, notamment avec le fils John que Rodrigue soupçonne dêtre un vampire.

Le manoir des immortels est le premier roman dAmbre Dubois, né du hasard dun déménagement dans lequel elle a retrouvé ses vieux cahiers dado dans lesquels elle avait commencé lesquisse de ces histoires de vampires. Après avoir retravaillé ses textes elle a su créer des personnages attachants et su se détacher du coté historique sur lequel elle sappuie. Bien sûr on sent le manque de maturité dans lécriture, surtout dans les dialogues qui peuvent paraitre un peu enfantin mais qui font tout de même tout le charme de son héroïne Stella, qui joue à merveille de la naïveté pour confondre notamment létrange médecin de famille.

Un roman qui se laisse dévorer sans pour autant nous couper lappétit car la fin laisse présager une suite. Suite qui serait, si elle prend vie, un vrai bonheur car beaucoup de lecteur seront comme moi et voudront en savoir plus sur Stella mais aussi sur le mystérieux Drake.

Ecrite par Arsenik_, le 15 Octobre 2007 à 21:10 dans la rubrique Roman Fantastique .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb