Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Le maître des machines (Croisade - Tome 3)

 
  Xavier & Dufaux
Edition : Le Lombard 2009, 52 pages ISBN : 978-2-8036-2536-9 13,50
 

Gauthier de Smyrne est parti avec son compagnon Osarias combattre le AA, l'être maudit qui contamine les gens et les transforme en zombis. Ce qu'Osarias ne sait pas, c'est que Gauthier connaît l'idendité du AA : c'est son propre demi-frère, autre fils d'Ada de Smyrne. Mais si Gauthier arrive à vaincre son frère en jouant sur ses souvenirs, Osarias est blessé et est condamné à devenir l'un des errants du AA, si rien ni personne n'intervient. Mais peut-être la lumière des martyrs pourra-t-elle l'aider ?...

Quant à Syria d'Arcos, prisonnière du sultan, elle découvre derrière le monarque craint de la chrétienté un homme tendre et sensible, sous le charme de sa belle prisonnière blanche. Mais Syria a elle aussi ses démons : une ancienne connaissance vient la trouver dans sa prison pour lui réclamer son miroir et lui révéler une vérité sur le sultan : elle doit lui demander pourquoi il dissimule en permanence sa main, même lorsqu'il est sur le point de la séduire.

Reste la soeur de Syria et son amant, Robert de Tarente. Alors que celui-ci s'apprête à lancer les troupes chrétiennes à la conquête de Jérusalem, un homme se dresse contre lui : Jurand de Poméranie, et le défie de se soumettre au jugement de Dieu : Robert de Tarente doit accepter de se battre contre le maître des machines, pour savoir lequel des deux mènera la nouvelle croisade...

Ce troisième tome confirme et complexifie l'histoire des deux précédents. Si le début du scénario était un peu flou, l'histoire s'est depuis recentrée autour des personnages principaux et a pris son allure de croisière. Les scènes alternent entre les différents héros, passant d'une ambiance de harem à une autre de barbarie, d'une scène dans des bas-fonds à une image de bataille. Les dessins sont comme toujours luxuriants et fouillés, avec de très belles couleurs et de traits souples et fins. La traditionnelle double page, magnifique, est cette fois-ci à la fin de l'histoire et la conclut de manière flamboyante.

Ecrite par Zaahne, le 16 Juin 2009 à 11:06 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb