Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)
Un délégué du personnel et militant SUD-Rail de Paris Saint-Lazare a mis fin à ces jours (solidaires08)



 

Le louvetier (Gallica - Tome 1)

 
  Loevenbruck, Henri
Edition : Bragelonne 2004 ISBN : 2-914370-65-2 20
 

An 1154. Nuit de la Saint-Jean. Comme tous les ans, une Brume va être amenée au bûcher pour se consumer dans les flammes purificatrices. Elles sont une incarnation du Malin et ce rituel rassure le peuple. Seulement, dans ce comté de Tolsanne, un jeune homme va décider de changer les habitudes. Et alors que son propre père, le louvetier de son village, offre au feu la Brume quil a lui-même capturée, Bohem avance et la sauve, la sortant du feu à bout de bras.

Quatre années plus tard, Bohem s'étant encore fâché avec son père, fuit la maison, décidé à partir pour de bon et à poursuivre sa vie sans être obligé de suivre la même voix que lui : celle de louvetier qui ne lui convient guère. Mais des faits étranges vont se produire qui vont le décider à retourner chez lui. Et, lorsqu'il arrive, il constate que des barbares ont détruit son village, tué les habitants, ainsi que son père et sa soeur, Catriana. Et qu'ils semblent en avoir après lui.

Bohem est alors obligé de fuir. Fuir pour garder la vie. Fuir pour comprendre. Fuir vers son destin

Que c'est bon de retrouver l'écriture de Henri Loevenbruck ! On se laisse rapidement emporter par cette histoire, qui ne sera pas sans rappeler sa première trilogie parue chez Bragelonne, mais qui pourtant est si différente. Et ce, malgré les retrouvailles avec certains personnages du cycle de la Moïra.

Un style léger et rapide, sans fioritures et sans lourdeur, qui sert une histoire dans laquelle le lecteur est vite embarqué. Encore une fois, c'est avec une grande tristesse que l'on referme ce roman puisqu'on ne peut pas encore profiter de la suite... qui devrait pourtant bientôt arriver dans toutes les bonnes librairies.

Vous avez aimé la Moïra, vous aimerez Gallica. Sinon ? Essayez.

Ecrite par WongLi, le 07 Avril 2004 à 11:04 dans la rubrique Roman Fantasy .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb