Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Le long chemin du retour

 
  Silverberg, Robert
Edition : Le Livre de Poche, Collection : Science Fiction 2007, 349 pages ISBN : 978-2-253-11925-8 6,95
 

Joseph, un adolescent héritier d'une famille de Maîtres, est en visite chez des cousins éloignés quand éclate l'inimaginable : le Peuple se soulève et massacre tout les Maîtres. Obligé de fuir en pleine nuit pour échapper à la mort, c'est un choc pour le jeune garçon qui n'a jamais vécu que protégé et choyé.

Il se retrouve seul, perdu dans une forêt, à plus de quinze milles kilomètres de sa maison, dans une région inconnue, avec pour seule indication : aller vers le sud. Il entreprend alors ce voyage improbable, mais suite à une chute il s'abîme le genou et il est recueilli par des Indigènes qui vont le soigner et l'utiliser comme guérisseur.

De villages en villages, il va continuer sa route et il ira jusqu'au bout de ses forces pour retourner chez lui.

Un livre initiatique très fort, où les idées et les idéaux se mêlent intimement. Le jeune garçon est un être "vierge" pour la forêt et ses habitants, et son passage de l'autre côté de la barrière - il ne faut pas se leurrer, les Maîtres sont les dominants, et les gens du Peuple sont leurs esclaves - va lui faire découvrir un monde et une culture dont il ne soupçonnait pas l'existence.

Dans ce roman, Silverberg critique donc implicitement toutes les formes d'esclavages qui ont existées ou qui existent encore. Il délivre aussi un message qui est en résumé : chacun d'entre nous peut apporter et recevoir quelques choses des êtres qui nous semblent différents. Que ce soit de par leur culture, ou leur apparence, tout le monde devrait être égal.

Ecrite par Toonnette, le 22 Juin 2007 à 09:06 dans la rubrique Roman Fantastique .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb