Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Le Cycle du guerrier de Mars

 
  Moorcock, Michael
Edition : Omnibus 2008, 679 pages ISBN : 978-2-258-07664-8 22,50
 

Lors d'étude sur la transmission de matière, le savant et dynamique Michael Kane se retrouve à expérimenter son appareil pour se voir téléporté sur Mars dans le passé ! Et c'est plusieurs civilisations différentes qu'il va y découvrir, ainsi que l'amour de sa vie Les aventures se multiplient et c'est bien à ses qualités d'escrimeur hors pair qu'il va devoir à plusieurs reprises sa vie dans ce monde d'Heroic Fantasy peuplé de créatures merveilleuses et de peuples prompts à tirer l'épée. Malheureusement le transmetteur de matière fait des siennes et le repropulse sur Terre alors qu'il n'a maintenant qu'une idée : vivre sur Mars avec sa dulcinée ! Qu'à cela ne tienne, il fait appel à la générosité de notre narrateur qui le finance en échange de ses récits.

Et c'est par ce truchement que Michael Moorcock, ou plutôt Edward Powys Bradbury (puisque tel est le pseudo qu'il s'était choisi pour l'écriture de cette oeuvre fortement inspirée de Edgar Rice Burroughs) nous narre sur une trilogie les aventures du guerrier de Mars. Ce triptyque, écrit en un temps record, a bien quelques défauts mais le rythme est déjà bien en main et l'enthousiasme de l'auteur transparaît. Il soutient très largement la comparaison avec des oeuvres soit disant plus ambitieuses de bien des auteurs. Les autres récits de ce volume, inédits jusqu'alors, ne sont que des curiosités et ne méritent pas vraiment que l'on s'y attarde : trop rapides, schématiques, vraiment anecdotiques.

Ecrite par Michel Islor, le 04 Avril 2008 à 11:04 dans la rubrique Roman Fantasy .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb