Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Le cycle de la terre I (Okko - Tome 3)

 
  Hub
Edition : Delcourt, Collection : Terres de Légendes 2007, 48 pages ISBN : 978-2-7560-0320-7 12,90
 

Alors qu'ils sont à la recherche d'un endroit pour dormir, deux moines se font rejeter à la porte d'une auberge. Le tenancier les prend pour des voleurs et ne souhaite pas qu'ils approchent de sa clientèle. Aussi les remet-il aussitôt sous la pluie qui tombe. Ce ne sera pas la première ni la dernière nuit que les deux moines passeront sans toit au dessus de leur tête. Juste le temps de méditer pour le maître et de se reposer pour le disciple. Et Tikku, puisque c'est lui, se remémore la première fois où il a emprunté la passe de Betten qui traverse le col qu'il doit emprunter.

Cette première fois, il était en compagnie de ses amis Okko, Noburo et Noshin, son maître. Ils avaient trouvé refuge à Bakuyaku, la cité des crêtes. Tikku faisait une démonstration des pouvoirs que lui avaient enseignés Noshin quand ce dernier intervint pour le sermoner. En aucun cas, il ne devait se servir des pouvoirs des kamis pour épater la galerie. Comme il avait raison, mais Tikku ne le savait pas encore. Bref, Okko et la compagnie cherchaient une personne capable de les escorter durant leur périple dans les montagnes. Et ils vont tomber sur Fauche-le-vent, une femme robuste qui affirme manier le tetsubo avec ferveur.

Seulement, les négociations ne vont pas durer très longtemps puisqu'un homme va venir les déranger, semblant en proie à une terrible frayeur, que " leur folie est sombre comme le plumage du corbeau le plus noir " et qu'ils doivent " à tout prix prévenir Setzuka Bashim ", avant de se faire planter des fléchettes dans le dos. Pour Okko, c'est le début d'un nouveau périple avec comme ennemis des sorciers qui semblent plus durs à détruire que ne pourrait le laisser penser leur frêle apparence.

Voici le nouveau cycle d'Okko qui s'ouvre avec ce tome. J'avoue avoir été un peu surpris sur sa forme, surtout durant la partie au centre de l'album. En effet, la visite de tous les monastères aurait pu être résumée un peu plus rapidement, même si les éléments que le groupe trouve à chaque fois leur seront certainement d'une utilité par la suite. Cela n'empêche que j'ai trouvé ça un peu long à ce moment. Pour le reste de l'album, par contre, c'est un véritable bonheur. Hub nous gratifie une nouvelle fois d'un dessin fluide et d'une grande lisibilité, tout en gardant une part de détails impressionnante.

Au niveau des personnages, on voit arriver de nouvelles têtes en la personne de Fauche-le-vent, qui aura certainement son rôle à jouer, et Setzuka Bashimon Sana qui apportera force et beauté dans cette histoire de brutes et d'ivrognes. Bref, Hub semble ne pas vouloir rester figé sur son groupe de base, ce qui est une bonne idée pour éviter de tomber dans un effet de lassitude ou de facilité.

Par contre, l'attente risque d'être bien longue avant le prochain tome.

Ecrite par WongLi, le 13 Mars 2007 à 21:03 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb