Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Le Clos des épices (Lord of Burger - Tome 1)

 
  Collectif
Edition : Glénat 2010, 95 pages ISBN : 978-2-7234-7366-8 10
 

Par son travail et son perfectionnisme de tous les instants, Alessandro Caprese a mené son restaurant à l'excellence. Son caractère difficile a toutefois éloigné de lui ses enfants : Ambre, sculptrice sur glace virtuose, s'apprête à aller étudier les arts de la forge au Japon ; Arthur paye ses études de chimie en travaillant dans un fast-food. Mais voilà que l'on retrouve le grand chef mort dans sa chambre froide. Pour rembourser les dettes, ses enfants ne peuvent que continuer sur sa lancée, mais faire tourner un restaurant trois étoiles quand les ennuis s'accumulent ne s'avère pas une mince affaire !

Cet ouvrage nous plonge jusqu'au cou dans l'univers d'un grand restaurant et ses exigences de tous les instants. Côté service, c'est sourire de rigueur en toutes circonstances, quels que soient les problèmes générés par une équipe motivée mais incompétente : faute de personnel qualifié, Arthur a recruté ses anciens collègues de fast-food ! Côté cuisine, il faut suivre le rythme et préparer de petits plats impeccables et succulents. Les recettes savoureuses et détaillées mettent l'eau à la bouche... Les clients sont également croqués de manière acérée au fil des pages.

Le scénario, signé Christophe Arleston et Audrey Alwett, mêle humour et mélodrame, suspense et moments plus intimes. Les personnages sont parfaitement campés, très forts et très attachants. La narration est dynamique et l'attention du lecteur ne se relâche pas un instant.

Le pan artistique, dirigé par Alessandro Barbucci, est également à la hauteur. Les superbes dessins de Balak et Rachel Zimra trahissent une forte influence manga, qui convient parfaitement au ton très moderne de l'histoire. Précis et soignés, ils sont parfaitement mis en valeur par la colorisation tout en douceur effectuée par Andry et Florence Torta.

Laissez-vous tenter par ce menu trois étoiles très amusant, vous allez vous régaler !

Ecrite par Soleil-, le 12 Avril 2010 à 10:04 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb