Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Le château des Djinns (L'histoire secrète - Tome 2)

 
  Pécau, Kordey & Beau
Edition : Delcourt, Collection : Série B 2005, 48 pages ISBN : 2-84789-631-7 13
 

Pendant les siècles qui s'écoulèrent après la bataille de la forteresse d'El Koumma et les évènements de la mer rouge, les archontes vécurent séparés. Dyo essaya par tous les moyens de retrouver l'ivoire qui lui avait été dérobée. Il y parvint, mais les hébreux réussirent encore une fois à la lui prendre. Aker explora une voie faite de philosophie et de mathématiques. Reka s'enfonça dans une vie de guerre. Et personne n'eut plus jamais de nouvelles d'Erlin.

Des siècles passèrent. Renaud de Châtillon rentre chez lui après quinze années passées dans les geôles musulmanes. Le temps des croisades a séparé beaucoup de seigneurs de leur domaine, et c'est seul et fatigué qu'il arrive près d'un puit pour se désaltérer. Il rencontre alors trois voleurs. Deux vont tâter de son épée, et le dernier fera preuve d'une plus grande sagesse en ne poussant pas plus loin l'envie de le dépouiller. Surtout qu'il s'agit en fait du fils d'un vieil ami de Renaud, mort depuis le temps. Seulement, la nuit arrive, et des goules foncent sur les deux malheureux qui ne sont pas partis à temps de ce lieu maudit.

Deuxième tome de L'histoire secrète, sorti en même temps que le premier, Le château des Djinns fait un sacré bon dans le temps pour essayer de nous expliquer les origines de la légende du Saint Graal. Même si les Archontes tiennent une place importante dans l'histoire, c'est plutôt sur Renaud de Châtillon que l'on s'attarde. C'est prendre la parti de montrer les Archontes tels qu'ils sont réellement, ou qu'ils vont devenir : des puissances dirigeant le monde dans l'ombre.

Petit à petit, on sent que Pécaud pose les briques de ce monde dirigé par quatre puissance, et qu'il va les assembler petit à petit pour nous amener à notre époque, et la découverte par l'époque moderne du pouvoir des cartes. Il est aussi amusant de constater qu'un des Archontes a d'ores et déjà disparu. Je suis certain que c'est pour mieux le faire ressurgir au moment propice.

Une série qui, au vu de ce deuxième tome, s'annonce plus que prometteuse.

Ecrite par WongLi, le 24 Novembre 2005 à 16:11 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb