Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
(Vidéos SAF) Projet d’ordonnance(s) travail - décryptage (solidaires08)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)



 

Le Chant d'Anoroer (Servitude - Tome 1)

 
  David & Bourgier
Edition : Soleil 2006, 63 pages ISBN : 2-84946-422-8 12,90
 

Kiriel est le maître d'arme du roi Garentiel. Roturier de naissance, son roi ne l'a pas moins choisi pour devenir le futur mari de sa fille, Lérine. La consanguinité n'a que trop perduré dans la lignée et celle-ci a besoin de sang neuf pour la renforcer. Et Kiriel, qui est aussi chevalier, est le parti tout trouvé pour cela. Fort et talentueux, il saura prendre soin de Lérine tout en assurant une descendance solide. Mais ce mariage n'est pas du goût de tout le monde, à commencer par Tarquain, le frère de Lérine, dont il est l'amant. De plus, n'est-ce pas inconcevable qu'une personne de basse extraction puisse accéder au pouvoir de la sorte ?

Et que dire du prince de Vériel qui n'a même pas daigné se déplacer en personne pour la célébration ? Est-ce un affront délibéré ? Les anciennes querelles semblent se réveiller.
Mais le temps n'est pas au questionnement puisque des mouvements de troupes armées ont été repérées à la frontière du royaume et de Vériel. Kiriel, à qui l'on a confié un domaine dans cette région, se doit de partir pour se faire le médiateur auprès du prince de Vériel, pour lui demander des troupes afin d'opposer une résistance à ces hommes armés.

Seulement, il semble que l'adversaire a été sous-estimé.

Voilà un album qui prouve qu'on peut faire de la très grande bande dessinée dans l'heroic fantasy et réussir à surprendre le lecteur. Le monde dans lequel évoluent les personnages est extrêmement réfléchi et fouillé et nous n'en avons vu qu'une toute petite partie dans cette introduction. Cette impression est renforcée par le chant qui apparaît dés le début (même s'il est parfois un peu obscur ou serait-ce des erreurs d'impression qui font se répéter trop de fois les mêmes couplets ?). En tous cas, on a un monde riche et détaillé, des personnages qui ne sont pas de simples caricatures habituelles et le tout servi par un dessin d'une grande qualité.

Si on ajoute à cela un tome conséquent par son nombre de pages, on trouve ici la série medfan dans laquelle il faut se plonger. Si les auteurs réussissent à garder ce niveau pendant toute la durée de la série, ils auront signé là un véritable petit bijou.

Vous ne pouvez passer à côté de Servitude !

Ecrite par WongLi, le 11 Août 2006 à 14:08 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique




Ecrit par Baern le 07 Janvier 2008

Génial! J'ai reçu cette bd pour la Noel. Je l'avais découverte chez mon libraire-bd favori, la première chose qui m'a frappé en l'ouvrant est la qualité des dessins. De plus les tons beige/ocre des couleurs mettent une ambiance toute particulière qui sied parfaitement à ce genre de récit médiéval-fantastique plus complexe que la normal.

Le scénario m'a même fait penser, par certains éléments, au Trône de fer de Martin.

Magnifique et très bien réalisée, je vais chercher sa petite soeur cette semaine!

Répondre à ce commentaire




© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb