Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Le cauchemar américain (Le fléau - Tome 3)

 
  Aguirre-Sacasa & Perkins
Edition : Delcourt, Collection : Contrebande 2010, 60 pages ISBN : 978-2756022215 14,95
 

Captain Trips a fait son boulot et presque toute la population est décimée. Seuls les rares immunisés sont encore debout. Mais il y en a très peu. A Shoyo, Nick décida de libérer Mike Childress. Ce dernier montrait des signes de maladie et n'en aurait plus pour très longtemps de toute façon. Mais ce n'était pas ça le plus dur ; c'était de s'occuper des corps des morts qu'il ne fallait pas laisser n'importe où, surtout à cause de l'odeur, et de la vue. Mais les survivants ne pouvaient pas s'occuper de tous les morts, seulement ceux qui étaient proches d'eux, physiquement, où à qui ils tenaient. Comme pour Frannie Goldsmith obligée de creuser un trou pour son père dans son jardin. Un père qu'elle a dû elle-même préparer pour sa dernière demeure.

Les rescapés sont maintenant bien seuls dans ce monde désolé, et ils vont devoir se faire de nouveaux alliés pour survivre, même si ces alliés ne sont pas des personnes qu'ils auraient côtoyées en temps normal. Seulement, il faudra bien se serrer les coudes quand les moins bien intentionnés des survivants s'allieront à Randall Flagg, l'Homme sans visage. Comme le dénommé Poubelle qui va profiter de l'absence de forces de l'ordre pour faire sauter des cuves pleine de carburant. Depuis le temps qu'il en rêvait ! Mais ces nouvelles alliances sont fragiles et le danger ne saurait être un lien suffisamment puissant, pour l'instant.

Ce troisième tome de Le fléau nous emmène un peu plus loin dans cette histoire terrifiante. Le duo Aguirre-Sacasa/Perkins montre toujours autant de talent pour décrire cette situation abominable. Le scénario avance lentement, pour bien faire monter la pression et accentuer l'horreur tandis que le dessin est toujours aussi criant de vérité et prend même parfois un plaisir malsain à nous montrer ce qui ne peut être montré. Les personnages principaux, que l'on connait maintenant, prennent peu à peu conscience de la situation dans laquelle ils se trouvent maintenant. Avant, ils géraient comme il pouvait une situation de crise, pensant peut-être qu'ils allaient être aidés. À présent, ils savent qu'ils sont tous seuls face à l'enfer. Et cela change toute la donne. Comme va s'en rendre compte Stuart Redman, le premier à avoir été en contact avec le virus.

Une nouvelle fois, c'est un tome palpitant qu'on ne lâche qu'une fois terminé. Les pièces se mettent en place pour la poursuite de l'histoire. On ne sait pas encore dans quelle direction elle va aller, mais nul doute que la surprise sera encore au rendez-vous.

Passionnant !

Ecrite par WongLi, le 22 Novembre 2010 à 16:11 dans la rubrique BD Comics .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb