Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
28 juin - Journée nationale de mobilisation interprofessionn elle (solidaires08)
"Solidaires en action" n° 156 (19 juin 2018) (solidaires08)
SUD-Rail appelle à poursuivre la lutte ! (solidaires08)
Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité, marée populaire le samedi 26 mai (solidaires08)
Dans les Ardennes, comme partout en France, tous mobilisés le 22 mai prochain, pour donner un avenir à la Fonction publique (solidaires08)



 

Le baron fantôme (Arcanes - Tome 1)

 
  Pécau, Pignault & Campoy
Edition : Delcourt, Collection : Néopolis 1998, 48 pages ISBN : 2-84055-210-8 12,50
 

Lorsque les États-unis découvrirent que l'on pouvait influer sur les probabilités à l'aide de cartes spéciales, ils créèrent une unité spéciale au sein de la CIA : Stargate. Depuis des décennies, elle essaye de trouver des personnes capables d'utiliser ses cartes, les joueurs, et de les recruter.

Aujourd'hui, l'agent Mood est envoyé en mission en Amérique du Sud. Malheureusement, son avion se fait abattre au dessus du territoire des rebelles mayas. C'est alors qu'on va demander à Walter Duncan d'aller la rechercher. Cet homme, que la manipulation des cartes inquiète et qui aimerait découvrir comment il est capable de telle chose, part donc pour récupérer sa coéquipière.

Mais les hommes du baron fantôme l'attendent de pied ferme.

Cette série allie de manière très bien faite et subtile un contemporain classique à un fantastique original. Tout, du scénario jusqu'aux personnages, pourraient faire penser à une série classique d'espionnage, si n'existaient pas les cartes et leurs effets. On ne sait pas forcément comment cela fonctionne, on ne sait pas forcément d'où cela provient, mais ce qu'on sait nous plonge dans une série qui mériterait grandement une adaptation en jeu de rôle ou en série télévisée pourquoi pas.

Le dessin sert parfaitement le propos et l'ambiance et on n'a rien à redire dessus. Les personnages sont crédibles de bout en bout et on a envie de découvrir les secrets cachés des cartes en même temps que Walter.

En somme, une très bonne série qui commence avec ce tome.

Ecrite par WongLi, le 16 Novembre 2005 à 11:11 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb