Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
(Vidéos SAF) Projet d’ordonnance(s) travail - décryptage (solidaires08)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)



 

Larmes d'abeille (Le grand mort - Tome 1)

 
  Loisel, Mallié, Djian & Lapierre
Edition : Vents d'Ouest 2007, 56 pages ISBN : 978-2-7493-0268-3 13
 

Pauline est la parisienne type en voyage en Bretagne. Elle arrive en train, toute stressée, dans un coin « paumé », pour y découvrir une vieille 2CV appartenant à une amie qui ne veut absolument pas démarrer. Heureusement, un type sympa du prénom d'Erwan est là pour pousser... Et surtout pour l'héberger quand la panne d'essence arrive. Pauline prépare une maîtrise de sciences éco, comme elle aime le dire à qui veut bien l'entendre, et est donc quelqu'un de tout à fait rationnel.

Rapidement, Erwan propose à Pauline de l'accompagner aux aurores chez un vieux « maître », Cristo. Ce dernier vit en pleine campagne, esseulé. L'homme est aveugle et semble plein de secrets. Il dit pouvoir aller dans un monde parallèle peuplé de minuscules créatures étranges. Pauline est évidemment sceptique, mais une goutte de larmes d'abeilles diluées dans l'oeil plus tard, elle change vite d'avis !

Pauline s'est retrouvé durant un bref moment dans un monde parallèle, où elle a perdu ses lunettes ! Elle se retrouve vite devant Erwan et Cristo, abasourdie ! Bientôt, cest au tour d'Erwan de partir, mais pour une période beaucoup plus longue : la goutte qu'il se met dans l'oeil contient cette fois des larmes d'abeilles concentrées : il partira dix jours pour lui, mais deux années entières s'écouleront dans la Bretagne que nous connaissons tous.

Pressée de récupérer ses lunettes et ignorant ce dernier détail, Pauline part pour le même long voyage... Et dit sans doute adieu à ses examens de sciences éco imminents...

Une nouvelle série portant le nom de Régis Loisel, c'est toujours un évènement en soi, depuis La Quête de l'oiseau du temps, Peter Pan ou plus récemment Magasin général (dont le troisième tome vient de paraître). Cette nouvelle série tient d'ailleurs toutes ses promesses. Le célèbre scénariste a su s'entourer d'une équipe pleine de talent, puisque le dessin de Mallié sert parfaitement cette histoire, notamment dans ce champ rouge que l'on retrouve en couverture, et qui nous rappelle fort justement une scène d'un célèbre film plein de dinosaures.

La colorisation n'est pas en reste, avec ce travail de Djian (allez jeter un oeil sur Tard dans la nuit chez le même éditeur). L'album fait une soixantaine de pages, ce qui permet de s'étendre et de développer la personnalité de certains personnages : celui de Pauline est étonnant de vérité et de fraîcheur.

L'ensemble n'est pas sans m'avoir rappelé un certain Arthur et les Minimoys, de Luc Besson, ce qui n'est sans doute pas la pire des références. Un tome accrocheur, démarrant en fanfare cette nouvelle série : je n'ai plus qu'à attendre désespérément le tome 2 : vite messieurs !

Ecrite par Clark, le 26 Novembre 2007 à 16:11 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb