Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)
Un délégué du personnel et militant SUD-Rail de Paris Saint-Lazare a mis fin à ces jours (solidaires08)



 

Lady Vivian Hastings (Long John Silver - Tome 1)

 
  Dorison & Lauffray
Edition : Dargaud 2007, 58 pages ISBN : 978-2205-05683-9 13
 

1785, sur le fleuve Amazone. Une frêle embarcation savance dans les brumes. A sa tête, un homme à la posture bien droite. Lord Hastings. Une carte indique un emplacement. Les autres hommes sont épuisés, nerveux. Bientôt, une querelle éclate, que Lord Hastings éteint aussitôt. Puis une forme se dessine, lentement, de plus en plus nette dans ce brouillard : la carte disait vrai, le temple de Guyanacapac vient dêtre découvert !

Au même moment, en Angleterre, Vivian Hastings se sent bien seule dans son luxueux domaine. Cela fait maintenant trois longues années que son époux est parti pour lAmérique du Sud, et les économies ont fondu comme neige au soleil La Lady est dépensière, et elle se voit contrainte de vendre peu à peu tous ses précieux objets. Comme si les ennuis nétaient pas suffisants, elle découvre avec sa servante Elsie quelle est enceinte ! Il faut bien tuer le temps, lorsque votre mari est absent durant une si longue période

Le croyant maintenant mort, Vivian prépare son re-mariage avec Lord Prisham, la seule fortune alentour encore assez idiote pour croire Vivian encore riche Alors que les préparatifs vont bon train, le frère de Lord Hastings débarque avec un indien affirmant que le mari de Vivian est encore en vie. Il faut immédiatement monter une expédition pour le rejoindre. Mais largent ny est plus, et il faut maintenant absolument vendre tous les biens, château inclus

Outrée de ne pas avoir été plus considérée par son mari, Vivian Hastings se rend chez le docteur Livesey : il paraît que celui-ci connaît des hommes de rien, des criminels de la pire espèce, menés par un fameux John Silver Cest décidé ! Il y aura bien expédition, mais les hommes de Silver en feront partie ! Et arrivés sur place, Vivian aura sa part du trésor.

John Silver Ce nom ne peut pas vous être inconnu, si vous êtes fan dhistoires de pirates. Robert Louis Stevenson, Lîle au trésor, le capitaine Flint, le jeune Hawkins Autant de noms cultes qui nous ont forcément bercé dans notre jeunesse. Xavier Dorison, lauteur de Sanctuaire et autre Troisième Testament, sattaque ici avec force et audace à un vieux démon. Lhistoire ici réanime le personnage emblématique de John Silver, bien après la fin de Lîle au trésor.

Et cest fait avec tout le talent que lon connaît chez Dorison ! Le scénario se met en place de façon très efficace. Attention, cela ne se veut aucunement une suite de l'oeuvre de R.L. Stevenson cependant. Plusieurs personnages sont ici centraux. Outre John Silver, bien entendu, on ne peut quêtre admiratif devant le travail accompli autour de la personnalité de Vivian Hastings. Même les personnages secondaires comme la femme de chambre Elsie ou le docteur Livesey sont fouillés et très intéressants.

On assiste à une série qui se met en place lentement mais sûrement : rien nest fait avec empressement (ce qui explique sans doute les 58 planches au lieu des 48 habituelles), et le tout est prévu en quatre tomes. Nul doute que cette série sera à retenir.

Côté dessins, cest beau à souhait. Parfois sombre, parfois chaleureux, voire lumineux sur certains visages. Détaillées au niveau des décors et des couleurs, les planches sont chatoyantes et me font penser parfois au Peter Pan de Loisel. Comment ? Vous nêtes pas encore en train de courir chez votre libraire ?

Ecrite par Clark, le 23 Juin 2007 à 19:06 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb