Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

La voleuse de livres

 
  Zusak, Markus
Edition : Pocket Jeunesse 2007, 526 pages ISBN : 978-2-266-17104-5 19,90
 

La mort, omnisciente, est encore plus présente en période de guerre. Elle la compare même à un nouveau patron qui en demande toujours plus. C'est pendant la guerre 39-45 qu'elle va rencontrer Liesel Meninger, connue aussi sous le nom de Voleuse de Livres, et d'une certaine manière s'attacher à elle.

A travers les yeux de la mort nous allons suivre la jeune Liesel, placée dans une famille nourricière à Munching. Leur première rencontre a lieu dans le train qui l'amène elle et son frère dans leur nouvelle famille. C'est le petit frère de Liesel que la Mort vient chercher, mais elle n'arrive pas à se resoudre à quitter cette petite fille.
C'est grâce a l'affection que porte la Mort à Liesel que nous allons pouvoir suivre les aventures de cette jeune livrophage (ne cherchez pas dans le dictionnaire c'est un néologisme pur Arsenik_). Son premier livre volé est celui du fossoyeur qui enterre son petit frère. Sans savoir ce que ce livre representera pour elle qui ne sait même pas lire.

Après une période d'adaptation c'est un foyer plein d'amour qu'elle trouve au 33, rue Himmel, même si Maman Rosa n'est pas toujours très tendre, Papa Hans s'avère être un être merveilleux et plein de ressources pour cette petite fille à qui il donne toute sa tendresse.
Il y a aussi Rudy qui cherche inlassablement à obtenir un baiser sur la bouche.
Les parties de foot dans la rue, les vols de pomme dans les vergers, les heures passées aux Jeunesses Hitlériennes.

Bien sur c'est la guerre tout autour d'eux, mais elle n'a pas encore atteint Munching et la vie s'écoule à peu près paisiblement même si il y a les privations et les restrictions pour la nourriture. Jusqu'au jour où Hans, le Papa nourricier de Liesel va devoir tenir la promesse qu'il avait faite au sortir de la grande guerre il y a plus de vingt ans. Il va cacher et protéger le fils du juif qui lui avait sauver la vie pendant la première guerre mondiale. Avec Max dans le sous-sol et quelques fois dans la maison Liesel va découvrir ce qu'est réellement cette guerre qui fait rage partout en Europe, elle va apprendre le courage et à garder un bien lourd secret pour une jeune adolescente de douze ans.

Un livre qui vous prend aux tripes et ne vous lâche plus jusqu'à la fin et même après lecture. Un roman marquant et des personnages attachants car plus vrais que nature. Durant les 500 pages vous pleurez, vous riez, vous courez, vous avez faim, peur avec Liesel et Rudy et tous les autres habitants de la rue Himmel. Ce roman de Markus Zusak ne devrait pas être conseillé mais devenir une obligation de lecture tellement il est frappant.
Une grande réussite pour cet ouvrage que je ne saurai que trop vous recommander. Faites le lire à vos enfants (niveau collégien) pour leur montrer l'horreur de la guerre mais aussi aux adultes et aux anciens qui verront que les Allemands aussi souffraient de cet abomination.

Ecrite par Arsenik_, le 23 Mai 2007 à 14:05 dans la rubrique Roman Jeunesse .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb