Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
(Vidéos SAF) Projet d’ordonnance(s) travail - décryptage (solidaires08)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)



 

La soupe de poissons rouges

 
  Arrou-Vignod, Jean-Philippe
Edition : Folio Junior 2007, 133 pages ISBN : 978-2-07-061131-7 5,10
 

Eh bien, en voilà une drôle de famille ! C'est l'histoire d'une famille un peu chamboulée suite à son déménagement de Cherbourg à Toulon. Mais c'est surtout une famille chamboulée parce qu'elle a pas moins de six enfants ! Et six garçons, s'il vous plaît ! Et comme les parents sont certes débrouillards et organisés mais un peu têtes en l'air, quoi de plus sobre que d'appeler les six fils Jean ? Et pour les différencier ? Il suffit des les affubler d'une lettre de l'alphabet qui évolue en fonction de l'ordre d'arrivée dans ce chouette monde ! Et c'est ainsi que l'on se retrouve avec un Jean A., aîné entrant cette année en quatrième, jusqu'à Jean F., petit dernier cadet bébé.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cette improbable famille, on s'y attache bien facilement : on se retrouve embarqués dans les yeux de Jean B., le narrateur de cette histoire entrant quant à lui en sixième et angoissant à l'idée de se retrouver devant des professeurs ultra sévères. Cela vous rappelle des souvenirs aussi ? Et encore : vous, vous n'étiez peut-être pas affublé d'un ridicule accoutrement ce jour là, comme le veut maman ! Attendez également de voir ce que donne l'exploration de la colline située juste à côté de la nouvelle maison de papa et maman, ou encore la visite chez la voisine alsacienne sourde comme un pot madame Schwartzetruc : vous allez frémir !

Et les deux « grands » que sont Jean A. et Jean B. auront bien besoin du renfort des « moyens » Jean C. et Jean D. pour pouvoir tenir tête aux Castors qui sont sur leur territoire en cette colline. Une carabine à patates, voilà qui devrait pouvoir aider les frères à s'en sortir, mais bien sûr interdiction de blesser l'adversaire : on est quand même un minimum courtois quand on débarque de Cherbourg, non mais.

Ah, et quand les filles commencent à mettre le grappin sur Jean A., est-ce que cela n'aurait pas une fâcheuse tendance à mettre la pagaille dans la bien joyeuse fratrie ?

Alors là, c'est à mourir de rire : bravo l'auteur ! Si vous êtes adultes, sachez d'ores et déjà que ce bouquin vous plaira autant, si ce n'est plus, qu'à vos enfants (à lire à partir de neuf ans théoriquement) : c'est bien simple, on retombe en enfance, et moi qui suis fils unique, ça en arrive presque à me faire regretter de ne pas avoir eu de frère ! A condition d'être le plus grand, bien entendu...

On dévore ces aventures et ces petites histoires goulûment, et on en redemande, Monsieur Jean-Philippe Arrou-Vignod !

Ecrite par Clark, le 04 Juin 2007 à 10:06 dans la rubrique Roman Jeunesse .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb