Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

La revanche de l'araignée (Martin Mystère ' Tome 9)

 
  Legardinier, Gilles
Edition : Pocket Jeunesse 2008, 94 pages ISBN : 978-2266182300 5
 

Comme tous les jours, Martin Mystère ne se presse pas trop pour aller en cours, au contraire de sa sur Diana. Pourquoi s'affoler alors que le professeur Black ne voit pas plus loin que les premiers rangs et que Martin est au dernier ? Mais c'est que le directeur de l'école de Torrington, monsieur Pebbleton, doit venir faire une annonce aux élèves. Aussi, hors de question de ne pas être présents. Lorsque le directeur arrive, les élèves accueillent tout d'abord son annonce avec joie. En effet, le professeur a pris sa retraite de manière assez brusque.

Les élèves, Martin en tête, se voient déjà avec un trou dans leur emploi du temps pour profiter un peu de leur temps. Mais les choses ne vont pas se passer comme cela. En effet, un nouveau professeur a déjà été nommé. Et il est déjà dans les murs de l'école ! Il s'agit de mademoiselle Olivia Mandale MOM ! Martin en est tout retourné. Surtout qu'il sait qu'avec elle, les choses vont être encore pires qu'avec le professeur Black.

Seulement, une chose terrible va faire que la vie à Torrington va se compliquer. Une bonne excuse pour Martin pour ne pas faire ses devoirs

Et c'est reparti ! On prend les mêmes ingrédients et on en fait une histoire digne de la série. Et ça fonctionne ! Malgré le côté un peu bêbête de Martin et la facilité de lecture, je ne me lasse pas des aventures de notre jeune héros espiègle et avec un humour que ne peux renier un adolescent masculin normalement constitué. Que de souvenirs L'humour tourne toujours autour de Diana et des cours, mais cela fait quand même mouche.

En tous cas, Martin Mystère est vraiment l'archétype du mec cool par excellence, dont les nerfs ne sont même pas mis à rude épreuve devant les choses gluantes qui hantent les couloirs. Et la chemise hawaïenne bon, faut pouvoir la porter. Mais lui le fait avec brio.

Ecrite par WongLi, le 26 Avril 2008 à 07:04 dans la rubrique Roman Jeunesse .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb