Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

La plage

 
  Hermanson, Marie
Edition : Le Serpent à Plumes 2009, 318 pages ISBN : 978-2-268-06813-8 19
 

Ulrika, trente neuf ans, retourne avec ses deux fils sur la plage de Tangevik où elle a passé tous les étés de son enfance en compagnie d'Anne-Marie Gattman, sa meilleure amie. Elle repense aux dernières vacances qu'elles ont partagées - un été terrible qui a vu la disparition mystérieuse de la fille adoptive des Gattman. La petite a été retrouvée saine et sauve quelques semaines plus tard, mais les vies de chaque membre de la famille ont été irrémédiablement bouleversées cet été-là...

Perdue dans ses souvenirs, elle laisse ses garçons vagabonder dans les rochers, et ils finissent par faire une bien macabre découverte : un crâne, coincé dans une galerie sous-terraine de la falaise. Ulrika l'ignore encore, mais ce nouvel élément va apporter la pièce qui manquait au puzzle de la disparition de la fillette.

Il est difficile d'en dévoiler d'avantage sur une intrigue qui gagne à se découvrir et à se savourer lentement... Le style de Marie Hemanson, poétique et dépouillé, fait osciller en permanence les personnages et le lecteur à la mince frontière entre réalité et fantastique. L'auteur fait montre d'un talent incontestable pour poser son ambiance et décortiquer la psychologie de ses personnages. Le déséquilibre sur lequel repose l'amitié entre les deux fillettes, notamment, est décrit avec une incroyable justesse. Servi par une construction remarquablement soignée, La plage fait entrer lentement le lecteur dans une intrigue complexe et limpide à la fois, guidée par trois voix, et trois points de vue - ceux d'Ulrika, le personnage principal, de Kristina, une inconnue dont on ne comprend les implications dans l'histoire qu'à un bon tiers du livre, et de Jens, frère aîné d'Anne-Marie.

Le résumé et la quatrième de couverture pourraient faire penser le contraire, mais La plage est un roman d'initiation optimiste et lumineux qui, malgré son sujet, ne s'égare à aucun moment dans le macabre. Une très belle découverte, et un grand coup de coeur !

Ecrite par Naolou, le 22 Juillet 2009 à 18:07 dans la rubrique Roman Inclassable .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb