Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
(Vidéos SAF) Projet d’ordonnance(s) travail - décryptage (solidaires08)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)



 

La Pierre des Larmes (L'Epée de Vérité - Tome 2)

 
  Goodkind, Terry
Edition : Bragelonne 2005, 756 pages ISBN : 2-914370-58-X 25
 

Darken Rahl a péri en ouvrant la mauvaise boite d'Orden. Richard, après être devenu le nouveau maître de D'Hara, part avec Kalhan pour les terres du Peuple d'Adobe où ils comptent se marier. Pourtant, les malheurs semblent les poursuivre. Comme l'avait prédit Darken Rahl en mourant, le voile séparant le monde des morts de celui des vivants a été déchiré et le Gardien est bien décidé à passer dans ce dernier afin de souffler toute étincelle de vie.

Alors que Zedd se dirige vers la Forteresse du Sorcier pour trouver une solution et étudier les prophéties, d'étranges femmes se présentent à Richard, afin, d'après elles, de l'aider à contrôler son don et de ne pas mourir dans d'atroces souffrance à cause de lui. Mais pour cela, il lui faudra reporter un collier, chose qu'il s'est juré de ne jamais refaire depuis son passage entre les mains de Denna la Mord-Sith.

Suite logique du précédent, ce second volume de L'Epée de Vérité est à la hauteur du précédent. C'est un bonheur que de suivre le personnage de Richard Rahl et ses mésaventures dans un monde pour le moins hostile. Mêlant humour et sentiments, Terry Goodkind crée une nouvelle fois une ambiance riche et des personnages colorés qui propulsent le lecteur dans un monde de guerre et de magie. Bref, une série à posséder absolument.

Ecrite par DixiFifi, le 16 Janvier 2006 à 12:01 dans la rubrique Roman Fantasy .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb