Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Appel à manifester le 13 avril contre les répressions syndicales en cours et les violences policières (solidaires08)
EHPAD : À quand des mesures concrètes ? (solidaires08)
Solidarité avec Geneviève Legay et l’association ATTAC pour la liberté de manifester (solidaires08)
Retraite, on nous prend pour des ânes (solidaires08)
Plus de 10 milliards d’euros d’aides sociales non attribuées en 2018 ! Vous avez dit « Pognon de dingues » ? (solidaires08)



 

La musique du sommeil (Arcadia - Tome 2)

 
  Colin, Fabrice
Edition : Mnémos, Collection : Surnaturel 1998, 234 pages ISBN : 2-911618-40-8 Code prix 3
 

Dante Gabriel Rossetti, Algernon Swinburne, William Morris et sa femme Jane sont maintenant au coeur des évènements. La reine d'Arcadia, Gloriana, a été enlevée, mais ils savent que c'est bien plus qu'un enlèvement. Et ils vont devoir aller puiser profondément dans leur âme et leur courage la force d'accomplir ce pour quoi ils étaient destinés. Car jouer la musique du sommeil ne sera pas pour eux l'éveil au bonheur.

Et ce n'est pas Charles Dodgson qui les contredira. Car pour ce passionné de Ternemonde qui enfreint fréquemment les lois interdisant de rapporter quoi que ce soit de ce monde, rien n'est plus comme avant. Car il sait. L'homme en noir est venu lui parler et lui a fait moult révélations qui ne sont pas toutes agréables à entendre.

Mais c'est bien l'amour qui réussira à sauver ce qui peut l'être, et à donner la force au prince Ethan Joks de lutter contre les forces obscures qui se massent aux portes d'Arcadia.

Mystérieux et onirique. Ce sont les termes les plus proches de ce que j'ai ressenti en lisant ce roman. Nombres de passages sont le fruit des rêves des personnages ou de leurs visions, et Fabrice Colin arriva parfaitement à nous plonger dans cet état mystérieux, particulier et où tout est possible, des rêves. On s'y perd, on s'y retrouve, on croit comprendre mais on ne sait rien... bref, on est baladé à droite et à gauche, et on se prend au jeu.

Je parlais de transitions peut-être brutales pour le premier tome de cette série. Attendez de lire ce volume. Entre rêve et réalité, fiction et légendes, ce roman nous plonge dans un univers délirant. Le seul que je connaisse (mais je me trompe peut-être), où on retrouve un dodo qui parle et qui marche... un peu comme notre Dixi !

Ecrite par WongLi, le 01 Avril 2003 à 18:04 dans la rubrique Roman Fantastique .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb