Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
(Vidéos SAF) Projet d’ordonnance(s) travail - décryptage (solidaires08)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)



 

La Mort sinueuse (Les Naufragés du temps - Tome 2)

 
  Forest, Gillon, Schwendimann & Hubert
Edition : Glénat, Collection : Grafica 2008, 52 pages ISBN : 978-2-7234-6148-1 12,50
 

Alors que Christopher, l'homme réveillé après plus de mille ans d'attente, est en vue de celle qui lui était destinée, les obstacles à surmonter semblent s'additionner. Cela passe par une attaque en règle des Trasses qui ne voient pas d'un bon oeil ses tentatives pour s'emparer de leur divinité mais également par les différentes tentatives des Caron, police dévoyée s'il en est, aussi bien que par la manipulation d'un bandit local bien décidé à devenir pirate de l'espace grâce à l'astronef de nos amis. Autant dire qu'il va leur falloir bien de la détermination pour délivrer Valérie de sa cellule. Dans le même temps, si Mara semblait sacrifiée à un triste sort, elle va se rappeler aux bons souvenirs de ses amis, ce qui ne satisfera pas tout le monde

Les aventures des compagnons du vaillant Christopher se poursuivent et celui-ci connaît bien des succès auprès de la gente féminine. Sa détermination à toute épreuve fait de lui un leader né et les auteurs prennent un malin plaisir à augmenter les obstacles. Les créatures étranges, les physionomies très diverses permettent à Paul Gillon de faire la preuve de son talent, et l'hommage que lui rend Roland Topor en préface est tout à fait mérité. Le rythme est rapide et le volume promet un dépaysement science-fictif garanti sur un ton sérieux et parfois tragique.

Ecrite par Michel Islor, le 02 Janvier 2009 à 10:01 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb