Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

La montagne magique

 
  Taniguchi, Jirô
Edition : Casterman 2007, 68 pages ISBN : 978-2-203-00322-4 13,75
 

Ken-Ichi, comme tous les jeunes garçons de 11 ans, aime jouer avec ses copains surtout près des ruines du château au pied de la montagne. Mais aujourd'hui c'est autre chose. Maman va partir à l'hôpital parce qu'elle est très malade... et il ne veut pas lui dire au revoir. Sa petite soeur Sakiko l'en persuade quand même et bientôt les voilà seuls chez leurs grands-parents pour les vacances d'été. Ken-Ichi reste triste, car il a bien compris que la maladie était grave. Son père est mort il y a cinq ans déjà.

Les jours passent et la bande de garçon joue toujours à se faire peur devant les tunnels où, paraît-il, vivrait une sorcière effrayante. Mais bientôt ce petit plaisir leur sera refusé, car la ville a le projet de bâtir un téléphérique jusqu'au sommet de la montagne, et celle-ci se défend par des éboulements. Ses copains partis en vacances, Ken-Ichi se retrouve à errer seul et ses pas le mènent au musée où il rentre pour éviter la pluie. Dedans, on y trouvait un peu de tout, même une salamandre du Japon. Mais voilà que la salamandre se met à lui parler dans la tête !

Lorsqu'on m'a dit que Jirô Taniguchi avait fait une BD, je ne l'ai d'abord pas cru. Ce mangaka est spécialiste dans les histoires grandioses notamment sur des alpinistes qui évoluent dans des décors gigantesques comme dans Le sommet des Dieux ou encore Numéro 5, ou encore ce montagnard qui descend en ville afin de sauver une jeune fille en danger dans Le sauveteur (dont vous pouvez retrouver une chronique à cette adresse). Bref c'est un maître dans son art, et la BD franco-belge n'est pas vraiment connue au pays du soleil levant. Mais voilà, Taniguchi étant jeune était tombé sur une boutique où il avait aperçu des exemplaires de nos bonnes vieilles BD... et cela avait marqué son enfance : leur format, leur colorisation, et ces langues exotiques qu'il ne comprennait pas... Ainsi il a toujours voulu essayer une fois l'expérience de faire une BD franco-belge. L'invitation de Casterman ne pouvait donc pas mieux tomber !

Le résultat en est un récit étonnant de fraîcheur, une histoire sous forme de conte légèrement autobiographique puisque l'histoire se déroule dans sa ville natale et le musée est tel qu'il s'en souvenait encore, salamandre comprise. L'ambiance rendue est proche des animes d'Hayao Miyasaki particulièrement de Mon voisin Totoro. On y retrouve ce rapprochement étroit entre un enfant et le merveilleux. Toutefois ici, l'irrationnel n'est pas accueilli directement facilement, au contraire. Ken-Ichi va devoir faire face à lui-même pour l'accepter, et faire confiance à sa soeur pour mener son projet à bien.

De nombreux symboles jalonnent le récit, comme la traversée du tunnel ce qui est comme braver la mort elle-même ; les gardiens de la montagne sont comme ceux de la forêt dans Princesse Mononoké ou encore dans un épisode de Mushishi de Yuki Urushibara. Le respect des morts chère à la tradition nippone est lui aussi très fortement présent dans cet album.

Au final, ce livre est vraiment émouvant de part sa conception si singulière, mais surtout par son contenu qui parle autant aux occidentaux qu'aux Japonais. J'espère fortement que l'expérience ne sera pas unique. J'apprécie aussi l'interview de l'auteur présente en fin de volume et qui retrace la genèse de cet album. Ajoutons que le dessin et la colorisation sont sans faille, avec le découpage des cases dans le plus pur style franco-belge, et vous comprendrez que tous ceux qui aiment les contes d'ailleurs doivent se jeter sur cet album de toute urgence.

Ecrite par Garion, le 07 Novembre 2007 à 04:11 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb