Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
(Vidéos SAF) Projet d’ordonnance(s) travail - décryptage (solidaires08)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)



 

La mémoire assassine

 
  Van der Vlugt, Simone
Edition : Presses de la Cité 2010, 335 pages ISBN : 978-2-258-07734-8 20
 

Sabine Kroese est une jeune femme qui a bien du mal à trouver son équilibre. Sa famille s'est éloignée, son travail est oppressant, et il y a surtout cette mémoire qui lui fait défaut. Il y a neuf ans, son amie d'enfance est portée disparue alors qu'elle n'était encore qu'au collège. De ce jour tragique, elle ne se souvient de rien. Pourquoi la mémoire de Sabine est-elle si capricieuse ? A-t-elle été témoin de quelque chose qui l'effraie ? Comment remettre en ordre tous les flashs qui l'assaillent ?

Le roman commence doucement. Le lecteur suit le cheminement tortueux de l'héroïne de l'histoire. Sortie d'une grave dépression, elle retrouve son travail où bien sûr l'ambition d'une de ses collègues l'a reléguée au second plan. Heureusement, elle renoue avec une amie de travail, qui donne de la fraîcheur au récit. Puis, on voit poindre une amourette. Est-ce que ça va durer ? Il n'est pas difficile de s'identifier à ce personnage en souffrance, à cette femme qui essaie de mener à bien sa vie d'adulte. On éprouve aussi beaucoup de compassion pour l'enfant qu'elle était, victime des moqueries de ses camarades et qui est bien déterminée à ce que cela ne se reproduise pas à l'âge adulte.

Puis, le lecteur est entraîné dans un récit captivant. Les rappels de mémoire de Sabine sont de plus en plus fréquents, révélant peu à peu le passé. Ils encouragent l'héroïne à retourner sur les lieux du drame, à enquêter et à trouver des réponses. Elle veut absolument combler les trous de mémoire et n'hésite pas à se mettre en danger pour remuer le passé. Comme un puzzle qui prend forme sous nos yeux, le lecteur est pris dans le jeu des énigmes et s'amuse à envisager toutes le hypothèses possibles. Quant à son petit ami, son comportement étrange ajoute au tragique du récit. On le voit tendre, attentionné mais dans un accès de jalousie violent et inquiétant. Jusqu'où ce sentiment va-t-il entraîner le cœur de Sabine ?

La fin est inattendue. On aurait voulu que cette tragédie se termine bien, qu'enfin apparait une note positive. Mais voilà l'auteur en a décidé autrement. Après hésitation, le lecteur donne raison à Simone van der Vlugt et se plait dans une fin qui promet une vie équilibrée.

La mémoire assassine est un coup de cœur. D'un récit intéressant, l'auteur a su m'entraîner dans une enquête captivante. Beaucoup d'émotions se sont mêlées : de la compassion à la passion, de la quiétude à la stupeur sans oublier une soif avide de vérité. Merci pour m'avoir secouée dans ma lecture tranquille.

Ecrite par Emily, le 29 Août 2010 à 12:08 dans la rubrique Roman Polar .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb