Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

La main de Fatima (Le cinquième évangile - Tome 1)

 
  Istin, Montaigne & Jacquemoire
Edition : Soleil, Collection : Secrets du Vatican 2008, 48 pages ISBN : 978-2-30200-217-3 12,90
 

Terre Sainte, XIIème siècle, Guillaume de Tyr débute son enquête à propos de la mort de Milon de Plancy. Le corps de ce dernier a été retrouvé éventré et énucléé dans une sombre ruelle d'Acre. A Jérusalem, au près du jeune roi Baudouin IV, la disparition du noble fait les affaires de plusieurs membres de sa cour. Il était en fort désaccord avec ceux-ci et ils pourraient être les parfaits commanditaires de l'assassinat. Personne n'y croit cependant, outre le fait que cette culpabilité est trop évidente, les vieux loups de la cour du roi sont trop intelligents pour commettre pareille bourde. Les diverses rumeurs quant à la préparation d'un coup d'état dont il serait l'instigateur semblent également sans fondement. La première théorie de Guillaume est que la mutilation est peut-être signification d'une trop grande curiosité...

L'assassinat du seul homme ayant connaissance des secrets de Milon de Plancy va cependant lui permettre d'obtenir un nouvel élément concernant les travaux du noble et les deux exécutions.  Cependant, un autre tueur, opérant pour Saladin en personne, a déjà récolté ces informations et en a fait rapport. Celles-ci semblent pouvoir remettre en question l'entièreté de la foi chrétienne et complètement redéfinir les rapports de forces au Proche-Orient.

Parallèlement, le jeune roi lépreux demande à Guillaume de l'aider à éclaircir une affaire de disparition d'orphelines arabes à Jérusalem et aux alentours pour laquelle il se passionne. Treize filles ont disparu et il semblerait qu'elles soient toutes porteuses du même tatouage...

Cet album est réalisé de main de maître. Le scénario d'Istin fait démarrer cette série en trombe, il est intelligent, tortueux et développe des personnages tous aussi intéressants les uns que les autres. Le texte est mis en images par Montaigne de façon tout autant excellente. Sa maîtrise des combats des mouvements est remarquable et chaque case est pleine de détails seyant à merveille à l'univers de la BD. Le travail de la coloriste, Jacquemoire, mettant un point final à l'ambiance de cette oeuvre.

Le Cinquième Evangile est une très belle découverte pour ce début des vacances, les dessins sont splendides et le scénario est très intéressant et plein de potentiel pour la suite de la série. Une bande dessinée comme j'aimerais en lire plus souvent !

Ecrite par Baern, le 09 Juillet 2008 à 10:07 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb