Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

La loi des XII tables (Tome 6)

 
  Corbeyran & Defali
Edition : Delcourt, Collection : Insomnie 2006, 62 pages ISBN : 2-7560-0740-4 13,95
 

Tous les invités et financeurs de Bowman sont maintenant installés et raccordés à la machine qui leur permettra d'ouvrir la porte permettant le passage entre l'inframonde et le notre. Seul Bowman n'est pas encore prêt. Il veut faire lui-même les branchements à Asphodèle, la médiatrice. Après une dernière mise en garde à Bowman, elle ne peut plus rien faire pour empêcher son plan. Et la voilà qui quitte son corps pour rejoindre l'inframonde.

Pendant ce temps, Andrew, Lenny et Jeremy assistent à la scène via moniteur interposé, sans pouvoir rien y faire. Seulement, Lenny ne compte pas rester les bras croisés sans rien faire. Mais son rayon d'action est nul. Alors, il s'en prend à ses compagnons pour décharger sa rage et sa peine. Seule une aide extérieure pourrait maintenant les sauver et permettre de tenter quelque chose pour Asphodèle. Et cette aide va prendre la forme de Lynn.

Dernier opus de cette série qui marque un énorme tournant dans le monde de la belle Asphodèle. D'ailleurs, la fin offre énormément de possibilités. Même celle que ce monde s'arrête ici. Pour ma part, c'est quelque chose que je ne souhaite pas, parce que je pense qu'il y a vraiment matière à faire évoluer le monde et le personnage de manière fort intéressante. Je ne peux en dire plus mais la couverture de ce sixième tome donne quand même un bon indice.

Même si on pourra regretter certains vides ou certains remplissage tout au long des albums, on pourra quand même saluer la performance des auteurs de nous avoir offert une série de qualité en si peu de temps pour la faire. Ce n'était pas simple et le résultat est quand même plus que convaincant.

En tous cas, je suis certain que ce monde ne nous a pas encore tout raconté.

Ecrite par WongLi, le 13 Février 2007 à 15:02 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb