Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)
Un délégué du personnel et militant SUD-Rail de Paris Saint-Lazare a mis fin à ces jours (solidaires08)



 

La ligne de sang

 
  DOA
Edition : Fleuve Noir 2004, 474 pages ISBN : 2-265-07917-0 17
 

Un homme mystérieux, la disparition d'une étudiante, des flash-back et des visions inquiétants, des découvertes macabres et surtout deux flics qui n'auraient dû faire que le constat d'un bête accident de la route et qui vont se retrouver plongés dans une enquete qui va les mener jusqu'au bout de l'horreur.

Madeleine Castinel est étudiante à Lyon. Elle sort dune rupture difficile avec son petit ami, Paul Grieux. Depuis le soir du 30 septembre 2003, elle est partie sans prévenir ses proches. Personne ne s'inquiète : ils ont lhabitude de ses fugues solitaires.
Priscille Mer est lieutenant de police. Jeune, inexpérimentée, elle découvre jour après jour le quotidien déprimant du commissariat de la Croix-Rousse. Le 30 septembre 2003, en début de soirée, elle intervient sur un accident de la circulation. Il y a un seul blessé, le conducteur dune moto. Il se nomme Paul Grieux.
Le 30 septembre 2003, alors quil rentre chez lui après une journée de travail, le capitaine Marc Launay, du SRPJ de Lyon, croise lune de ses anciennes stagiaires, Priscille Mer, sur les lieux dun accident. Pour laider, il décide de soccuper de prévenir le seul proche identifié de Paul Grieux. Il na quune adresse, celle de la fiancée du motard, Madeleine Castinel.
Paul Grieux est antiquaire. Jusquau soir du 30 septembre 2003, il menait une existence tranquille et discrète. Presque secrète. Il était le mystérieux amant de Madeleine. A sa demande, elle parlait peu de lui, névoquait jamais Son Nom. Que souhaitait-il cacher ? A présent, il est dans le coma et lutte contre la mort. Il se bat, se débat, parle, délire, crie. Révèle.
Mais le temps senfuit. Tempus fugit. Où mène la Ligne de sang qui sesquisse entre ces quatre vies ?

Après Les Fous d'avril, Doa nous propose un second roman atypique où se mêlent policier et fantastique. Un intrigues très rythmée avec très peu de temps morts mais qui sont toujours justifiés, un attachement aux personnages qui naît grâce aux descriptions psychologiques très pertinentes et une découverte progressive de lhistoire de chacun. On s'enfonce dans l'intrigue, on croit tenir un bout du voile et... ppfffttt le mystère est toujours là, jusquaux dernières pages !

Vraiment un roman merveilleux, une intrigue palpitante et des personnages plus vrais que nature... À conseiller à tous les amateurs de romans policiers et de fantastique.
On parcourrant le blog de DOA on apprend que ce roman aurai dû être un film, cest peut être ce qui fait que nous avons une foule de détails et des personnages quasi réels. On y trouve aussi lévolution du travail décriture de lauteur et surtout que Priscille et Marc ne disparaîtront pas définitivement au mot fin, en effet DOA a des projets pour ces deux flics.

Ecrite par Arsenik_, le 05 Décembre 2004 à 18:12 dans la rubrique Roman Fantastique .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb