Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
28 juin - Journée nationale de mobilisation interprofessionn elle (solidaires08)
"Solidaires en action" n° 156 (19 juin 2018) (solidaires08)
SUD-Rail appelle à poursuivre la lutte ! (solidaires08)
Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité, marée populaire le samedi 26 mai (solidaires08)
Dans les Ardennes, comme partout en France, tous mobilisés le 22 mai prochain, pour donner un avenir à la Fonction publique (solidaires08)



 

La lagune des mensonges

 
  Darnaudet, François
Edition : Rivière Blanche 2006, 125 pages ISBN : 1-932983-27-9 14
 

Tom Marois fait une chouette rencontre au salon de la BD d'Angoûlème. Il tombe sous le charme de Dominique dont il tombe amoureux. Ils décident de se faire une petite virée à Venise sans prévenir personne, et prennent la route sur la moto de Tom pour l'Italie.

Une fois là bas, ils sont invités sur une île par le dottore Bissolatti, mais ne savent pas qu'ils vont plonger directement dans un cauchemar dont ils auront du mal à se dépétrer. Attaqué par un vampire, Dominique est sérieusement blessé, et Tom refuse de l'abandonner sur le sentier, car il risque d'être la proix facile de bestioles horribles qui semblent vivre sur cette île.

Difficile de faire le résumé de ce livre, qui ne comporte que 125 pages, sans dévoiler toute l'intrigue. Sachez seulement que le ton de la narration est carrément jubilatoire, on sent bien que l'auteur a pris plaisir à revisiter certains grands mythes de la littérature : les vampires, le bestiaire fantastique de Lovecraft et de Dune, certains héros de littérature française aussi.

Doté d'une érudition certaine et parfois pointue sur des sujets qui n'ont, a priori, rien en commun, l'auteur nous livre ici un court roman d'une indéniable qualité littéraire, qui pioche allégrement dans l'imaginaire collectif pour créer une histoire complétement nouvelle, au dénouement inattendu.

Petit bémol : 14 euros pour 125 pages, c'est un peu cher, mais Rivière Blanche n'étant pas un gros éditeur, on leur pardonne aisément.

Ecrite par Toonnette, le 18 Avril 2006 à 15:04 dans la rubrique Roman Fantastique .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb