Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

La guerre des cerveaux (Les Tikitis - Tome 1)

 
  Frissen & Fabien M.
Edition : Les Humanoïdes Associés 2008, 64 pages ISBN : 978-2-731618327 12,90
 

Ils sont quatre, ils sont à la retraite mais ils ne sont pas totalement grabataires, ce sont les Tikitis, Polynôme Z, Philoloco, Cerebrex et Docteur Sumo. Sur l'île de Luau Luau, ils vivent une retraite payée par la Ligue pour surveiller un certain King Catch qui aurait été trop violent sur les rings. Finalement, leur retraite est plutôt tranquille, voire ennuyeuse. Surtout les jours de pluie comme aujourd'hui. Et, en l'absence de Polynôme Z, impossible de poursuivre leur partie de Risk ! Des questions se posent alors sur ce que Z fait de ses journées. Mais voilà que le bateau de ravitaillement arrive sur l'île. Tout le monde courre pour avoir un peu d'animation dans la journée. La plus grosse surprise sera pour Philoloco qui reçoit une lettre annonçant l'arrivée de sa mère pour le jour même ! Elle est dans le bateau et l'appelle par son nom de baptême : Filbert !

Mais des choses se passent sur l'île. De mystérieux personnages semblent contrôle une horde de zombies. Et cette horde est destinée, semble-t-il, à capturer King Catch. Seulement, on s'en doute, il n'est pas si simple de maîtriser cette brute.
De plus, des jeunes filles commencent à disparaître sur l'île. Les Tikitis sont d'abord appelés en renfort pour faire quelque chose. Mais, bientôt, ce seront des menaces qui seront proférés à leur encontre. Il leur faut retrouver les jeunes filles au plus vite, dont la fille du chef du village, Keila, sinon les indigènes mangeront la mère de Philoloco.

Les Tikitis est la deuxième série qui émerge en format cartonné depuis l'anthologie loufoque Lucha Libre. Bien sûr, elle souffre d'être la deuxième, mais elle ne démérite pas pour autant. Elle ne pouvait pas prendre place à Los Angeles comme les Luchadores Five, c'est donc dans une île perdu dans le Pacifique que les choses vont se dérouler. Et, sur une île qui semble de rien avoir de passionnant, il peut s'en passer des choses. Surtout quand cela sort de l'esprit torturé de notre bienaimée Jerry Frissen.

Au dessin, on retrouve Fabien M. Son style pourrait faire un peu penser à celui que Bill a pour la première série. Cela permet d'avoir une certaine unité, que l'on retrouvera aussi dans Tequila. Pourtant, on voit bien que cela n'est pas tout a fait la même chose. C'est très clair, lisible et sans ambigüité. J'ai une légère préférence pour le dessin de Bill, mais c'est peut-être aussi parce que j'ai découvert la série en premier. Parce que je n'ai rien à reprocher au dessin de Fabien. Et j'adore le personnage de King Catch.

On retrouvera, dans la première édition, la suite des explications du pourquoi du comment de la naissance de ces séries et des jouets qui en découlent. Peut-être un rien moins drôle que la première partie de l'histoire, elle n'en est pas moins intéressante et montre à quel point il faut être attaché à un projet pour pouvoir le monter correctement. La suite dans le premier tome de Tequila

Ecrite par WongLi, le 26 Octobre 2008 à 19:10 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb